Pour rester maîtres de nos lectures il va falloir le demander

Posté par Serge Bénard le 6 novembre 2010

demandyourrights.1288957245.pngApple, Google et Amazon - ainsi que la Fnac bientôt avec son fnacbook, Chapitre.com et le sien… – savent très bien ce que vous lisez. Ils savent qui vous êtes : nom, prénom, adresse, numéro de carte bancaire, site web, parfois ils savent même si vous êtes auteur, lecteur, ou éditeur. Ils connaissent tous les livres que vous consultez en ligne ou achetez dans leurs boutiques (pas dans celles des autres), ceux que vous avez envie d’acheter et ceux que vous recommandez à vos proches. Ils connaissent le nom des fichiers contenus dans vos machines. Il savent quand vous achetez un titre. Comment vous l’achetez. Où vous en êtes dans votre lecture. Ils connaissent les passages que vous avez annotés. Ils peuvent en déduire le temps que vous avez mis à lire un livre. Les moments où vous l’avez lu.

Certains disposent en plus de données de géolocalisation - transmis via les applications de nos outils mobiles qui se moquent ouvertement de notre vie privée- qui leurs permettent de savoir où vous l’avez lu. Ils peuvent donc savoir si vous lisez chez vous, dans les transports, au bureau, ailleurs, mais ils peuvent aussi le déduire de vos horaires de consultations. Ils savent tout ce que vous lisez au format électronique, ils connaissent la liste complète des documents que vous ouvrez via votre liseuse, même si certains ne lui sont connus que par un nom de fichier.

Les applications gratuites de synchronisation (pour iPhone, iPad, Androïd, ordinateurs …) sont devenues en fait la solution pour permettre aux clients de contourner les restrictions d’usages liées aux DRM contenus dans les livres électroniques en leur permettant d’accéder via certains de leurs appareils (même si nos ordinateurs classiques sont encore souvent la dernière roue du carrosse) aux fichiers que les clients ont acheté. Ca donne l’illusion de la portabilité et de la propriété : mais c’est surtout un très bon moyen pour fliquer nos habitus de lecture, puisque tous ces logiciels communiquent avec les serveurs de ceux qui les ont conçus : leur apportant des indications supplémentaires sur vos supports de lecture.

Lire la suite :

http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2010/11/05/pour-rester-maitres-de-nos-lectures-il-va-falloir-le-demander/

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar