• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 novembre 2010

Définition du jour : Chasse

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

Chasse. Largeur d’un caractère incluant les approches extérieures sur la droite et la gauche pour éviter les chevauchements. La chasse est partie intégrante du caractère. Selon les cas, on la dit serrée, étroite, variable, large ou constante. Dans ce dernier cas, il s’agit d’une chasse fixe. Pour une famille de caractères, on utilise le même mot s’appliquant à un texte composé. Ainsi, on constate que le « Baskerville » chasse moins que l’Arial » (utilisé ici). Cela signifie que l’encombrement total du texte sera moindre avec le « Baskerville ». Dans la composition d’un livre, le choix du caractère, souvent esthétique, doit aussi tenir compte de la chasse – pour des raisons économiques. Préoccupation dont les internautes font peu de cas, on s’en doute.

Publié dans Définition du jour (Les mots du livre) | Commentaires fermés

13 novembre – Le Cercle invisible des lecteurs à Londres

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }@font-face { font-family: « Times-Roman »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }h1 { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; page-break-after: avoid; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }p.MsoBodyText, li.MsoBodyText, div.MsoBodyText { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }div.Section1 { page: Section1; }

Le samedi 13 novembre de 16h à 18h30, Yannick Le Bihan sera l’invité de la librairie française « Au fil des mots » South Kensington, 19 Bute street, pour une signature en magasin de son récit policier « Le Cercle invisible des lecteurs ». Avis aux angevins, avis à la communauté française de Londres et aux amateurs de polar..

 

Source :

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/le-cercle-invisible-des-lecteurs-a-londres

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs, Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

Interforum : attention, baisse de remises !

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

 Un nombre croissant de témoignages de libraires auprès du SLF font état d’une baisse de remises de la part d’Interforum depuis cet été. Ces baisses de remises touchent principalement des librairies de petite taille ou spécialisées. Elles sont appliquées sans concertation préalable et sans explication. Une rencontre est prévue prochainement avec la direction commerciale d’Interforum. Dans cette perspective, le SLF demande à ses adhérents concernés de lui faire remonter toutes informations utiles sur ces baisses de remises.  Contact @syndicat-librairie.fr

Publié dans Distribution, plateformes et VRP, Librairies, libraires | 1 Commentaire »

Carcassonne (11) – De beaux livres anciens aux enchères

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

Lorsque les deux commissaires-priseurs de l’Aude unissent leurs fonds pour proposer de très beaux livres, la vente doit être remarquable. C’est en tout cas la conviction d’André Meyzen: «
C’est ma plus belle vente de livres anciens à ce jour. Nous avons réuni des ouvrages exceptionnels de par leur rareté. De nombreux acheteurs de la région parisienne se sont manifestés». Collectionneurs, passionnés de livres anciens, et marchands spécialisés vont pouvoir évoluer – avec bonheur – dans cet univers très éclectique fait d’ouvrages dignes d’intérêt de par leur reliure, gravures, ou encore leur ancienneté. De nombreux domaines sont explorés: récits de voyages, poésies, romans, traités de droit ou de médecine, traité domestique ou de jardinage, alchimie ou histoire régionale.
«Nous avons plusieurs traités de cavalerie, dont des ouvrages allemands écrits en gothique du XVIe siècle. J’ai senti la nécessité de prendre un expert pour pouvoir toucher un public averti». Parmi ces ouvrages enrichis de planches, celui de Hans Friedrich Herwart Von Hohenbourg, datant de 1581, estimé 1200 à 1500 euros, ou celui de Pierre de la Noue, un traité de cavalerie française et italienne, ou l’Art de bien dresser les chevaux (1620), estimé entre 2000 et 2500 euros.
«À côté, il y a des livres à 30 et 50 euros». Curiosité, ‘Les statuts de l’ordre de la Franc-maçonnerie’ (1801), estimé 100 euros, ou ce mémoire sur les avantages que la Province du Languedoc peut retirer de ses grains. De même, des livres d’enfants illustrés par Job.
V. D.

Source :

http://www.lindependant.com/articles/2010-11-05/de-beaux-livres-anciens-aux-encheres-277509.php

Publié dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Enchères, ventes, bibliothèques privées | Commentaires fermés

Le livre et l’imprimé engagé

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }h1 { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; page-break-after: avoid; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }p.MsoBodyText, li.MsoBodyText, div.MsoBodyText { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }div.Section1 { page: Section1; }


 

Mémoires du livre/Studies in Book Culture – Appel de textes / Call for Papers – Cinquième numéro, automne 2011

 

 

 

Sous la direction de René Audet, Université Laval et de Marie-Hélène Jeannotte, Université de Sherbrooke

 

 

 

Le numéro 5 de la revue Mémoires du livre/Studies in Book Culture sera consacré au thème du livre et de l’imprimé engagés. Ce numéro thématique combine les problématiques de deux colloques qui se sont tenus à l’hiver et au printemps 2010 autour de la question de l’engagement dans le milieu du livre : «Le livre et l’imprimé engagés : agents, pratiques, stratégies, réseaux», à l’Université de Sherbrooke, et « Édition et sédition aujourd’hui : acteurs, techniques, enjeux », organisé dans le cadre du 78e congrès de l’ACFAS à l’Université de Montréal[1]. La convergence thématique et la richesse des réflexions proposées lors de ces deux journées démontrent l’intérêt porté par les chercheurs en histoire du livre et en sociologie de la littérature aux questions de l’engagement et du politique.

 

«Entre l’auteur et le lecteur»[2], entre la création et la lecture, quel chemin emprunte l’engagement? De la production matérielle à la réception, en passant par la diffusion et la promotion, la circulation des livres est influencée par le politique et l’idéologique de la société dans laquelle naissent et vivent les textes, mais aussi par les décisions et les prises de position politiques des individus impliqués dans la chaîne du livre. Alors que l’engagement littéraire est le plus souvent envisagé dans la perspective du texte et de l’auteur, l’objectif de ce numéro de Mémoires du livre / Studies in Book Culture sera d’observer comment se traduisent les rapports du livre et de l’imprimé à l’engagement.

 

Lire la suite :

 

http://listesocius.hypotheses.org/2378

 


 


Publié dans Livre, histoire, bibliographie | Commentaires fermés

Rouen (76) – «Simone-de-Beauvoir», 8e maillon du nouveau réseau de bibliothèques (suite)

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }h1 { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; page-break-after: avoid; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }p.MsoBodyText, li.MsoBodyText, div.MsoBodyText { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }div.Section1 { page: Section1; }

La bibliothèque Simone-de-Beauvoir ouvre ses portes le 6 novembre dans le nouveau pôle culturel de Grammont conçu par Rudy Ricciotti. Quel bilan pouvons-nous tirer de cette réalisation ? Rouen poursuit sa politique de lecture pour tous ; l’écueil du projet de médiathèque centrale de la précédente mandature, infinançable et non-financée, a été contourné, évitant du même coup la fermeture initialement envisagée de plusieurs bibliothèques de quartier. Le coût de la bibliothèque Simone-de-Beauvoir pour la ville de Rouen est au final de 2,5 millions d’euros, sur un projet estimé à l’origine à près de 47 millions… un bilan qui se passe de commentaire. Pour sa part, le Département de Seine-Maritime a trouvé à Grammont un site exceptionnel à la hauteur de la richesse de ses fonds historiques.

 

Et de fait, le pôle de Grammont conserve une ambition culturelle intacte. Dès le 6 novembre, la bibliothèque municipale, installée dans cet édifice singulier, permettra aux habitants, aux écoliers et aux salariés de Grammont de trouver au plus près d’eux des livres, des magazines, des bandes dessinées, des DVD, et de rencontrer un écrivain, visiter une exposition, écouter un concert…Et c’est bien là l’objectif du réseau de proximité « RN’Bi » dans l’ensemble des quartiers de Rouen, avec ses sept bibliothèques, une bibliothèque virtuelle permettant de réserver les ouvrages de son choix par internet, et le neuvième maillon en projet dans les quartiers Ouest.

 

Ensuite, d’ici fin 2011, Grammont deviendra le centre des archives historiques du Département (antérieures à 1940) : 22 km de linéaires d’archives historiques vont migrer vers Grammont l’an prochain. Avec les archives de la Ville de Rouen antérieures à 1800, un fonds exceptionnel sera ainsi mis à la disposition des seinomarins, dans le cadre insolite de ce pôle culturel, point de convergence d’un quartier Grammont en plein renouvellement.

Source :

http://henrirousseaurouen.blogspot.com/2010/11/simone-de-beauvoir-8e-maillon-du.html

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Un poète vénézuelien dans la Cité du livre – Bécherel

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }h1 { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; page-break-after: avoid; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }p.MsoBodyText, li.MsoBodyText, div.MsoBodyText { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }div.Section1 { page: Section1; }

 

Ce vendredi, Williams Alberto Hernandez, écrivain et poète vénézuelien, également secrétaire d’État à la culture pour l’État d’Aragua au Venezuela, était en visite à Bécherel, à l’initiative de l’association Artycult et du Comité de concertation de Bécherel Cité du livre.

 

Accueilli par Yvonne Prêteseille, en compagnie de Marie-Hélène Daucé, conseillère générale, et de Thibault Rabiller, représentant d’Artycult en Bretagne, Williams Hernandez, qui a écrit ses premiers poèmes à l’âge de 12 ans, a présenté ses oeuvres et a engagé un dialogue passionné et passionnant avec le public, sur ses conceptions de la culture et de la création artistique.

Lire la suite :

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Un-poete-venezuelien-dans-la-Cite-du-livre-_22208-avd-20101103-59278562_actuLocale.Htm

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Cités, villes et villages du livre ou de la littérature | Commentaires fermés

Spécial flash – 16 h 57 – lalibrairie.com.

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

Tandis que 1001libraires.com se fait attendre, un nouveau portail alliant commerce de proximité et vente en ligne ouvre ses portes le 8 novembre : lalibrairie.com.

Publié dans Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, Flashes, Librairies, libraires | Commentaires fermés

Spécial flash – 12 h 16 – Prix Poncetton SGDL

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

 

Grand Prix Poncetton SGDL 2010 à Jérôme Ferrari pour l’ensemble de son oeuvre.

Publié dans Flashes, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

Daniel Radcliffe veut vous faire lire

Posté par Serge Bénard le 5 novembre 2010

@font-face { font-family: « Times New Roman »; }@font-face { font-family: « Arial »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; color: black; }h1 { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; page-break-after: avoid; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }p.MsoBodyText, li.MsoBodyText, div.MsoBodyText { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; font-size: 14pt; font-family: Arial; color: black; }a:link, span.MsoHyperlink { color: blue; text-decoration: underline; }a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed { color: purple; text-decoration: underline; }div.Section1 { page: Section1; 

Daniel Radcliffe un passionné de lecture.

 

 

 

Daniel Radcliffe a soutenu la campagne Read de l’Association des librairies américaines, en posant avec son livre préféré, Le maître et Marguerite.

 

Daniel Radcliffe a révélé : “J’adore ce roman depuis que je l’ai lu l’an dernier. J’ai toujours été un grand fan du réalisme magique. C’est un genre qui m’inspire, et les écrivains ont juste à se laisser porter par leur imagination”.

 

Par ailleurs, l’acteur a ajouté que son livre préféré d’Harry Potter était le cinquième : “Mon préféré est Harry Potter et l’Ordre du Phoenix, parce qu’on y raconte la relation entre Harry et Sirius Black, qui est le personnage le plus intéressant de la saga”

 

On retrouvera l’acteur dans Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 1, qui sortira le 24 novembre au cinéma.

 

Source :

 

http://www.news-de-stars.com/daniel-radcliffe/daniel-radcliffe-veut-vous-faire-lire_art40153.html

 

 

Publié dans Librairies, libraires, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar