• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 19 octobre 2010

11e anniversaire de la disparition de Nathalie Sarraute

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

imgres6.jpeg

Nathalie Sarraute, née Natalyia (Natacha) Tcherniak à Ivanovo, en Russie, le 18 juillet 1900, est décédée à Paris le 19 octobre 1999.

Œuvres

Tropismes, 1939, Denoël.

Portrait d’un inconnu, 1949, Robert Marin.

Martereau, 18 mai 1953, Gallimard.

L’ère du soupçon, Mars 1956, Gallimard (coll. « Les Essais LXXX »).

Tropismes, 15 mars 1957, Éditions de Minuit (Suppression d’un texte de l’E.O. de 1939 et ajout de six nouveaux).

Le planétarium, 13 mai 1959, Gallimard.

Les Fruits d’or, 1963, Gallimard.

Le silence suivi de Le mensonge, 1967, Gallimard.

Entre la vie et la mort, 22 avril 1968, Gallimard

Isma ou Ce qui s’appelle rien suivi de Le silence et Le mensonge, 1970, Gallimard (coll. « Le Manteau d’Arlequin »).

Vous les entendez ?, 17 janvier 1972, Gallimard (coll. « Le Chemin »).

« disent les imbéciles », 2 septembre 1976, Gallimard. (ISBN 978-2070295234)

Théâtre contenant Elle est là (E.O.), Le Mensonge, Isma 18 octobre 1978, Gallimard

L’usage de la parole, 08 février 1980, Galli

Pour un oui ou pour un non, 25 janvier 1982, Gallimard. Enfance, 1983, Gallimard.

Paul Valéry et l’enfant d’éléphant suivi de Flaubert le précurseur, 1986, Gallimard.

Tu ne t’aimes pas, 1989, Gallimard.

Ici, 1995, Gallimard.

Œuvres complètes, 1996, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade). Ouvrez, 1997, Gallimard.

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Livre numérique : le bon accord reste à trouver

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

Par Jean-Claude Bologne, Benoît Bougerol, Antoine Gallimard, Pascal Wagner

Le livre numérique est devenu une réalité. Le marché, certes encore balbutiant, tend à se structurer grâce aux investissements et aux expérimentations d’auteurs, d’éditeurs, de bibliothécaires et de libraires. Ceux-ci sont tout autant convaincus de l’avenir de leur métier traditionnel que de la nécessité de participer au développement du numérique, afin de le mettre au service de la diversité de la création et de la lecture ouverte au plus grand nombre. Parce que le numérique peut produire le meilleur comme le pire, cette ambition, pour devenir réalité, requiert également des actes politiques audacieux et rapides.

La proposition de loi inscrite au programme de travail des sénateurs en est une première et exemplaire démonstration. Elle concerne le prix unique du livre numérique. Editeurs, libraires, auteurs et bibliothécaires saluent et soutiennent l’initiative des sénateurs UMP Jacques Legendre et Catherine Dumas, partageant cette conviction qu’un marché numérique non régulé est une  » pente glissante «  sur laquelle on ne saurait engager sans risque la création et la diffusion des oeuvres de l’esprit.

Lire la suite :

http://lemonde.fr/idees/article/2010/10/19/livre-numerique-le-bon-accord-reste-a-trouver_1428237_3232.html

Jean-Claude Bologne, président de la Société des gens de lettres ;

Benoît Bougerol, président du Syndicat de la librairie française ;

Antoine Gallimard, président du Syndicat national de l’édition ;

Pascal Wagner, président de l’Association des bibliothécaires de France.

Publié dans Actualité - Événement, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

Les manuscrits de Laon convoités

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

 

 

201010184cbbb96018abc0.jpgLa richesse en la matière de la bibliothèque Suzanne-Martinet n’est plus à démontrer.

 

La ville de Laon a été sélectionnée pour intégrer le projet  de bibliothèque virtuelle nationale  de manuscrits, « Biblissima »…

 

Comme les souterrains, les manuscrits ont longtemps été un des trésors cachés de la ville.Depuis quelques années cependant, le public a accès aux entrailles de la Citadelle, tout comme depuis 2007, il peut consulter les documents anciens numérisés et accessibles en ligne (notamment sur le site de la ville de Laon).Une trentaine doivent à terme être traités et conservés sur un serveur numérisé.Mais ce merveilleux fonds médiéval se voit offrir une nouvelle opportunité de briller sur la toile.

 

Lire la suite :

 

http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/les-manuscrits-de-laon-convoites

 

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Numérique | Commentaires fermés

Philadelphie – Saison 2010-2011 Club de lecture

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

Saison 2010-2011

Réunions chaque 2eme lundi du mois à 10 h 30 AM suivi d’un potluck, finger food ou café au choix des hôtesses ; Il est nécessaire d’annoncer a l’hôtesse sa participation au club de Lecture le jeudi soir au plus tard.

· Lundi 08 Novembre : “Bad Girls” par Mario Vargas Llosa, “Tours et détours de la vilaine fille” en français ; Présenté par Diane Burton, chez  Diane

· Lundi 13 Décembre :“Le Pavillon des Femmes” de Pearl Buck, présenté par Elise Brault, chez Elise

· Lundi 10 Janvier : « Mille Femmes Blanches” de Jim Fergus, présenté par Béatrice Lafleche, chez Béatrice

· Lundi 14 Février : “Mon Antonia” de Willa Cather, présenté par Anne Mooser, chez Anne

· Lundi 14 Mars : “To Kill a Mocking bird” de Harper Lee, présenté par Barbara Erskine, chez Barbara

· Lundi 11 Avril : “Le Cercle Litteraire Des Amateurs D’Epluchures de Patates” de Shaffer Mary Ann, présenté par Véronique Deleuze-Dordron, chez Micheline Nachman

· Lundi 09 Mai : “Une si longue lettre ” de Mariama Ba, présenté par Beth Phillips, chez Beth

· Lundi 13 Juin : Sélection des Livres pour 2011-2012, réunion chez Véronique Deleuze-Dordron

Source :

http://philadelphieaccueil.blogspot.com/2010/10/club-lecture.html

 

 

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Clubs et comités de lecture, Francophonie, langue française | Commentaires fermés

Lire l’Europe de l’an mil à nos jours

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

Par Christelle Di Pietro

De la littérature populaire anglaise du 18ème siècle aux livres de cuisine du Moyen Age, « Reading Europe » donne accès à près de 1000 livres en texte intégral dans une exposition virtuelle multilingue qui couvre plus de 1000 ans de notre histoire littéraire. Cette exposition a été développée par The European Library avec le soutien d’Europeana.eu.
 La mise en page interactive (timeline) permet à l’utilisateur de feuilleter des oeuvres en 32 langues, de l’Albanais au Yiddish. La collection rassemble des titres proposés par 23 des bibliothèques nationales européennes souvent présentés dans leur forme manuscrite ou en première édition. Quelque 113 documents sont en français, tous font l’objet d’un texte de présentation bilingue.Lire la suite : The European Library présente « Reading Europe » : les joyaux de la littérature européenne accessibles gratuitement en ligne

Communiqué de la Confédération Suisse, 4 octobre 2010.

Lire la suite :

http://www.enssib.fr/breves/2010/10/18/lire-l-europe-de-l-an-mil-a-nos-jours

 

 

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Web, moteurs, sites, blogs, réseaux, etc. | Commentaires fermés

23 au 26 mai 2011 – Book expo america à New York

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

bookexpoamerica.jpeg

Le salon Book Expo America (BEA) salon international du livre, a lieu  aux Etats-Unis tous les ans. Il présente la plus grande sélection du monde de livres en anglais. Book Expo America est un salon pour le lecteur, l’écrivain et les maisons d’édition. On y trouve des événements spéciaux très éducatifs et une atmosphère dynamique pour la gestion de réseaux et pour la création de sourcing et de rapports.

Site web de Book Expo America: www.bookexpoamerica.com

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Reliure : Hélène Potin, Lauréate du concours Talents 2010

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

coutureredim.jpg

À 28 ans, Hélène Potin est lauréate du concours Talents qui récompense les meilleurs jeunes créateurs d’entreprise. De main de maître, elle conduit sa petite entreprise de reliure-restauration de livres et, de main de velours, sublime ceux qui passent entre ses mains.

Une grosse presse, un vieil étau et un massicot sont ses partenaires du quotidien. Hélène Potin a installé son atelier de reliure-restauration de livres en septembre 2009 à Coulonges-Cohan, hameau du sud de l’Aisne. Ses vieilles machines, ses cuirs en tous genres et surtout ses livres ont élu domicile dans la vieille grange du château, propriété familiale. « Ici, je me sens comme un poisson dans l’eau ! »

Un an de cheminement

Pour en arriver là, cette jeune femme passe d’abord un CAP de reliure-dorure puis un Diplôme des Métiers d’Art à la prestigieuse école Estienne à Paris. « En 2005, je réalise un stage de perfectionnement chez un artisan relieur à Toulouse financé par la Région Picardie, ensuite je trouve du travail à Paris, dans un tout petit atelier, chez un artisan et sa femme. J’y reste 2 ans 1/2. » Le temps de se faire la main, de découvrir le fonctionnement de l’entreprise, la relation avec les clients. « Mais on m’avait assigné à une tâche particulière : la plaçure !  » Hélène choisit de démissionner en juin 2008. Pendant plusieurs mois, sa recherche de travail est sans succès. Sa famille et ses amis la poussent à s’installer à son compte. « Dans la reliure il n’y a pas beaucoup de travail. Passer du statut de salarié à celui d’indépendant c’est une étape ! Il m’a fallu un an pour faire le cheminement. Aujourd’hui je ne regrette rien ! » Elle décide de se lancer, accompagnée par la C.E.P.A.C. de Soissons (Centre de Parrainage et d’Accompagnement Continu des Créateurs d’Entreprise) et réalise une longue étude de marché (analyse de la concurrence, de la clientèle, des financeurs). « C’est grâce à cet accompagnement que mon projet tient la route aujourd’hui ! » Hélène choisit le statut d’auto-entrepreneur : « un tremplin intéressant qui me permet de mettre progressivement les choses en place. »

Lire la suite :

http://picardie.fr/Pourquoi-pas-moi

Publié dans Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Salon Lire en Polynésie 2010: une grande réussite

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

Le Salon Lire en Polynésie qui s’est clôturé dimanche a connu un très grand succès auprès d’un public venu nombreux. Christian Robert : l’édition 2010 fut une grande réussite

Le salon du livre qui a fermé ses portes hier a été couronné de succès; Si l’on peut regretter une baisse de fréquentation des scolaires, selon l’organisateur, le public a largement répondu présent. Un public familial, éclectique qui s’est montré particulièrement enthousiaste et satisfait des prestation offertes par cette édition.

La richesse du programme et la qualité d’organisation ont particulièrement été salués, tant par les visiteurs, les exposants, que les invités eux-même, certains n’hésitant pas à qualifier cet évènement comme l’un des « mieux organisés » parmi les nombreux salons du livre auxquels ils participent.

Le thème du Polar a bien fonctionné, et Christian Robert, Président de l’association « les éditeurs de Tahiti & ses îles » organisatrice du salon, s’est dit particulièrement satisfait des partenariats avec la ville de Papeete et Pacificfilm. En effet, le jeu organisé par la mairie a remporté un très grand succès et plus de 300 bulletins ont été déposés. La projection de Millénium 3 a elle aussi mobilisé un public très nombreux;

Sur le plan humain, Christian Robert révèle que cette édition du salon du livre a été, là encore, une grande réussite. Des « invités exceptionnels » qui ont donné des conférences particulièrement intéressantes. Christian Robert a tenu a saluer tout particulièrement l’atelier d’écriture polar animé par Jean-Hugues Oppel, auquel les enfants de l’opération Mata Iti participaient,: « ils ne voulaient plus partir! » se réjouit-il.

Source :

http://www.tahiti-infos.com/Salon-LIRE-EN-POLYNESIE-2010-une-grande-reussite_a11104.html

Publié dans Actualité - Événement, Foires et salons du livre, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Définition du jour : justification

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

Justification. 1) Terme typographique définissant la largeur d’une ligne de texte. Elle était naguère exprimée en points ; de nos jours elle l’est en millimètres. 2) Pour un livre, il s’agit d’une mention indiquant le tirage sur chaque papier d’une édition et la numérotation correspondant à chacun d’eux. On trouve cette justification soit au début, soit à la fin de l’ouvrage. Mais la justification n’est pas toujours… justifiée. Certains éditeurs, prévoyant de vendre peu d’exemplaires limitent leur tirage donnant ainsi à l’édition du livre une valeur artificielle due à sa rareté.

Publié dans Définition du jour (Les mots du livre) | Commentaires fermés

eBook : Random House en route vers les 10% de CA en numérique

Posté par Serge Bénard le 19 octobre 2010

randomhouselogo1.jpg


Le leader mondial de l’édition, Random House, semble avoir réussi son entrée dans le numérique. Avec un partenariat très lucratif autour du Kindle Store, l’éditeur voit le numérique prendre une part de plus en plus importante dans ses résultats comme le rapporte Reuters. Son président, Markus Dohle, déclare ainsi que le numérique représente déjà 8% du chiffre d’affaire de l’entreprise aux Etats-Unis grâce aux ouvrages de Dan Brown, John Grisham ou encore Stieg Larsson. Et le passage à la nouvelle année devrait être le moment de franchir un nouveau cap, celui des 10% du chiffre d’affaire global de la maison.

Visiblement, Random House semble avoir pris la tête des éditeurs distribuant leurs contenus numériques en transformant ce qui était il y a un an un marché de niche en quelque chose de beaucoup plus lucratif. D’ailleurs, il ne serait pas anodin que cela soit en partie attribuable aux choix stratégique retenus par l’entreprise. Random House est le dernier des grands groupes d’édition à ne pas avoir adopté le modèle d’agence. C’est pour cette raison que l’on trouve uniquement les ouvrages de l’éditeur sur le Kindle Store et non pas sur l’iBookstore. Sur ce point, Random House n’a peut être pas fait un mauvais choix.

Interrogé sur le modèle d’agence, Markus Dohle reste réservé, “Nous devons vraiment réfléchir si nous voulons ce changement radical dans notre modèle économique” avant de rajouter, “Est-ce que les éditeurs savent fixer le bon prix de vente… Cela n’a pas été notre métier par le passé”. De toutes les manières, l’iBookstore est présent depuis seulement quelques mois tandis que le Kindle Store est en place depuis trois ans. “Nous pensons que nous devons observer attentivement pour trouver un modèle économique durable pour les années qui viennent”, conclut le patron de Random House. Et contrairement à ce que pense certains de ses concurrents, cela se fera peut-être pas l’intermédiaire du service d’Amazon.

Source :

http://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?IDMSG=80396&FOLDER=SF_INBOX&ORIGIN=&SORTBY=1&PAGE_RETURN=1#4

Publié dans Actualité - Événement, Cyber-librairies, lib. numériques, ventes en ligne, ebooks, livres numériques, livrels, etc., Economie du livre, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

12
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar