• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 15 octobre 2010

27 et 28 novembre – Le Salon du Livre de Colmar 2010 côté jeunesse

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

Comme chaque année, le Salon du Livre de Colmar consacre la moitié de son espace (soit 6000 m2) à la littérature jeunesse. Un paradis pour les enfants, entre contes, spectacles, ateliers, expos et dédicaces de leurs auteurs préférés.

Brrrr… C’est l’hiver au Salon du Livre ! Sur la banquise, on fabrique des pingouins en origami… Dans l’atelier des elfes, on apprend à écrire sa lettre au Père Noël… Chez les Esquimaux, on découvre l’art inuit en décorant des signets… Le thème du Salon 2010, « Les écrivains qui venaient du froid », se décline à sa façon du côté de la jeunesse.

lesalondulivredecolmarcotejeunesse300.jpg

L’arbre à chaussettes, à découvrir dans l’expo « S’habiller »

Du 27/11/2010 au 28/11/2010 – Parc Expo – Colmar (68)

Lire la suite :

http://www.jds.fr/agenda/jeune-public/le-salon-du-livre-de-colmar-2010-cote-jeunesse-29330_A

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

23 et 24 Octobre à Meaux – Salon International du Livre « Histoire et Témoignages »

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

salonlivre20104650a.jpg

L’occasion de découvrir de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire de la France et du Monde, et d’en rencontrer les auteurs.

Salon International du Livre « Histoire et Témoignages » – Salle des Fêtes, Avenue de la Marne, Meaux Samedi 23 octobre 2010 à partir de 11 H Dimanche 24 octobre 2010 de 10 H à 17 H 30

Une centaine d’auteurs venus dédicacer leurs ouvrages, des éditeurs et des associations attendent votre visite.

Renseignements : 01 60 22 50 78 – courriel : brett.gerard@wanadoo.fr

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Un exemplaire rare du 1984 d’Orwell découvert en Australie

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

La vente du livre financera un organisme de charité

Par  Clément S.

C’est le livre qui connut une gloire numérique, quand il fut arbitrairement supprimé de milliers de Kindle voilà quelque temps, parce que la version numérique était une contrefaçon… Mais le livre papier, lui ?

v20070.jpg

Eh bien 1984, l’uchronie totalitaire la plus célèbre, écrite par George Orwell, vient d’être redécouvert. Un exemplaire de la première édition, chose rare, s’est retrouvé dans une pile de centaines de livres déposés dans une boîte à dons de Wollongong, au sud de Sydney. Paul Hol, un bénévole venu prêter main-forte pour le tri, tombe alors sur cette véritable perle.

Le livre « est dans un état remarquable pour un ouvrage âgé de 61 ans », remarque-t-il tout d’abord. Seules quelques traces sur la couverture rouge attestent d’un usage et d’une légère vétusté.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/22114-orwell-1984-exemplaire-australie-decouverte.htm

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

28 octobre au 7 novembre – 17ème Salon du Livre Francophone de Beyrouth

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

salonlivre2010affichea.jpg

Beyrouth – Rendez-vous majeur de la vie culturelle libanaise, le Salon du Livre Francophone de Beyrouth permet chaque année de réaffirmer la place essentielle du livre comme vecteur de dialogue des cultures et du débat d’idées. Avec plus de 80 000 visiteurs (110 000 en 2010 selon certaines sources), le Salon du Livre de Beyrouth est le 3ème Salon francophone au monde, après ceux de Paris et de Montréal, véritable carrefour culturel de la francophonie au Proche-Orient.

Placé cette année sous le thème Les mots de la Méditerranée, le Salon abritera du 28 octobre au 7 novembre 2010 de multiples manifestations liées au livre, qui seront dévoilées lors de la conférence de presse. Vous pourrez retrouver iloubnan.info sur son stand, et lors du débat organisé le 2 novembre sur le thème: « Le livre numérique va-t-il tuer le papier?…. » Suspens en perspective !

Mais ce Salon 2010, ce sera surtout l’occasion d’échanger sur le Liban, l’Egypte, la Palestine, les 1001 nuits, les langues qui vivent, meurent et se transforment. Ce sera le lieu pour rencontrer des auteurs dont on parle, découvrir des livres inconnus, se procurer les dernières nouveautés. 

Yasmina Khadra, Katherine Pancol, Laurent Gaudé… et beaucoup d’autres seront là pour parler de leurs œuvres et dédicacer leur dernier ouvrage. Les écrivains libanais seront bien évidemment présents, à travers leurs livres en français, ou traduits en français. 

Conférences, lectures et signatures, mais aussi animations et expositions, constituent le socle d’un programme 2010 riche et diversifié. Rendez-vous le 28 octobre!

Source :

http://www.iloubnan.info/artetculture/actualite/id/51256/titre/Le-17ème-Salon-du-Livre-Francophone-de-Beyrouth,-c’est-du-28-octobre-au-7-novembre-2010-!

Publié dans Foires et salons du livre, Francophonie, langue française | Commentaires fermés

Cinquante auteurs fêtent la BD à Bassillac (24)

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

 

Par Chantal Gibert

Avec le Belge Hermann comme invité d’honneur et la venue de Juanjo Guarnido, la vingt et unième édition du salon de la BD, qui aura lieu samedi 16 et dimanche 17 octobre, s’annonce prometteuse. Au programme, dédicaces, rencontres et expositions.

21214314538154.jpg

Dans « Blacksad », la série culte de Juanjo Guarnido, dont le dernier album vient de sortir, les personnages se mettent à faire des bulles. Dessin Juanjo Guarnido

Lire la suite :

http://www.sudouest.fr/2010/10/15/cinquante-auteurs-fetent-la-bd-212143-4608.php

Publié dans Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Soirée Punk et Polar pour la sortie de Londres Noir

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

Après «Paris Noir» et «Los Angeles Noir», les éditions Asphalte Noir sortent un troisième recueil consacré à Londres. Une anthologie de dix-sept nouvelles pour explorer les ruelles malfamées de la capitale, croiser ses passants désabusés ou s’imprégner de son atmosphère punk et underground.

Cathi Unsworth, responsable de cette nouvelle publication et auteur d’Au risque de se perdre (Rivages, 2008) présentera le livre à la librairie Longtemps, le samedi 21 octobre, en compagnie de Barry Adamson, Desmond Barry et Michael Vard. Une soirée made in London en perspective.

Source :

http://www.magazine-litteraire.com/content/agenda-colloque/article?id=16817

 

 

Publié dans Entretiens, portraits, rencontres, interviews, Librairies, libraires, Rencontres auteurs, signatures, conférences | Commentaires fermés

Les auteurs en chiffres

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

Difficile d’évaluer leur nombre … Plus qu’un métier, il s’agit d’une vocation partagée par des personnes aux situations très diverses.

Les auteurs affiliés à l’Agessa  s’élèvent à 11 019 dont 2 038 écrivains, 1 388 illustrateurs et 877 traducteurs. 62% vivent en Ile-de-France. Les auteurs franciliens assujettis (ceux qui ont perçu des droits d’auteur et sont donc assujettis aux précomptes) étaient 84 503 en 2008. 26,33% des auteurs gagnent moins de 7 749 euros par an, 46,62 ont déclaré une somme comprise entre 7749 euros et 33 276 euros, 27,05% une somme supérieure à 33 276 euros. (Source Agessa 2009)

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Economie du livre | Commentaires fermés

Combien coûte un livre numérique ?

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

Cette étude ne porte pas sur les prix de vente des livres numériques (ils dépendent de la stratégie adoptée par les éditeurs) mais seulement sur les coûts réels – les prix de revient tels qu’ils se présentent actuellement pour des éditeurs qui se positionnent sur ce marché nouveau.

Coûts de fabrication

Maintenant que le marché se développe, avec l’émergence d’outils de lecture de plus en plus sophistiqués et toujours plus proches d’une expérience de lecture sur papier, il s’agit de dépasser une simple duplication à l’identique du « PDF-imprimeur » des fichiers existants et d’adapter ces contenus aux différents supports : mise au format, structuration des données, définition de règles graphiques, pose de liens hypertextes, enrichissements des contenus, etc.

Seuils de rentabilité

Dans un marché porteur comme celui du livre numérique, qui va se déployer sur une multitude de supports, c’est un effort d’investissement important à faire pour les éditeurs mais les seuils de rentabilité (entre 50 et 500 exemplaires pour des nouveautés, 200 à 800 exemplaires pour des livres à numériser sans contenu multimédia) ne semblent pas irréalistes.

Quels modèles de distribution ?

Les modèles de rémunération vont sans doute évoluer dans les mois à venir, au rythme du développement du marché. Si certains acteurs comme Amazon, Apple et d’autres libraires en ligne communiquent beaucoup sur le sujet, les éditeurs ont souvent tendance à en dire très peu sur la nature des remises qu’ils accordent à leurs différents partenaires. On parle souvent des acteurs de télécommunication et de la part qu’ils pourraient prendre dans le marché avec des appareils de lecture bientôt connectés : un chiffre compris entre 5 et 10% sur les prix de vente semble avoir cours sur le marché américain en ce moment.

Source :

http://www.lemotif.fr/fr/etudes-et-analyses/etudes-du-motif/cout-d-un-livre-numerique/

Publié dans Economie du livre, Edition numérique, éditon en ligne, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Choix du jour de libraires à Montauban (82) et Bourg-en-Bresse (01)

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

 couverturedulivreuneannechezlesfranais.jpeg

Une année chez les Français

Fouad Laroui

Genre : Romans et nouvelles – français

Julliard, Paris, France

19 €

ISBN : 9782260018346

GENCOD : 9782260018346

Sortie le : 19/08/2010

Choix de Jacques Griffault de la librairie Le Scribe à Montauban (82)

Fouad Laroui est un habitué de « Place aux Nouvelles » depuis qu’il a obtenu le « Prix de la Nouvelle du Scribe 2005″ pour « Tu n’as rien compris à Hassan II ». En raison d’une obligation universitaire il n’a pas assisté cette année à ce festival littéraire que nous organisons à Lauzerte. Dommage car j’aurais bien aimé lui dire de vive voix tout le plaisir que j’avais éprouvé à la lecture de son récent roman « Une année chez les Français », une opinion qui semble largement partagée puisque, entre autres, ce roman a figuré sur la première sélection du Prix Goncourt 2010.

Si, suivant mes recommandations, vous avez déjà lu Fouad Laroui – par exemple son autre recueil : « Le jour où Malika ne s’est pas mariée » – vous savez que cet universitaire qui vit depuis vingt ans à Amsterdam, après avoir dirigé une usine de phosphates au Maroc, son pays d’origine, est un conteur doué.

C’est dans le Maroc de son enfance et de sa période de directeur d’usine qu’il puise l’inspiration de ses livres. Formidable raconteur d’histoires, doté d’un sens aigu de l’observation, il dispose d’un humour impitoyable qui frise l’irrévérence mais n’exclut pas la tendresse. Il dit la vérité la plus grave sur le ton le plus léger dans un style remarquable de concision et de précision.

Identité, tolérance, respect de l’individu sont trois des valeurs qui se retrouvent dans les différentes tranches de vie de ses nouvelles.

Ici il nous raconte le choc culturel éprouvé par Mehdi, jeune élève boursier, lorsqu’il entre au prestigieux établissement français, le lycée Lyautey de Casablanca, en 1969.

C’est évidemment largement autobiographique. C’est émouvant, cocasse, drôle, très finement observé.

Quel talent !

Choix de Lydie Zannini de la librairie du Théâtre Zannini à Bourg-en-Bresse (01)

Imaginez un enfant de la campagne (Beni Mellal), en CM 2, faisant son entrée en 6ème à la grande ville… Gamin Marocain qui se retrouve avec les petits européens de Casablanca. Le seul Marocain qui arrive de son bled, tous les autres sont citadins.

Première bêtise : pour faire plaisir à son proviseur, il offre deux dindons vivants, sacrifice pour lui, et indifférence de celui qui le reçoit.

Deuxième bêtise ; ensuite, le dortoir. Sa mère a oublié le pyjama. Comment faire ? Il faut être comme les autres mais quel est le mode d’emploi ?

Un roman qui se dévore, grâce au style vivant de Fouad Laroui, alerte, drôle, plein de jeux de mots et le mode de vie des Français vu par un enfant est un régal de dérision. De plus, cet enfant se révèle bon élève ! Vous aurez des surprises…

Publié dans Choix des libraires | Commentaires fermés

Un polar français s’achète à prix d’or aux États-Unis

Posté par Serge Bénard le 15 octobre 2010

Les droits de deux romans de Franck Thilliez, Le
Syndrome E
et Gataca, viennent d’être cédés aux États-Unis pour un
montant à six chiffres, a annoncé Fleuve noir, son éditeur.

Un phénomène exceptionnel pour un auteur
français, d’autant que la transaction est intervenue avant la parution des
livres dans l’Hexagone, prévue le 14 octobre pour Le Syndrome E et en avril
2011 pour Gataca. En Amérique, les deux policiers paraîtront chez Viking Press,
éditeur historique de John Steinbeck ou de James Joyce et filiale de Penguin,
lequel a acheté les droits pour l’ensemble de la zone anglophone. Selon
l’éditeur P.O.L, qui vient lui-même de vendre aux Etats-Unis et à l’Italie les
droits du dernier roman de Patrick Lapeyre (La vie est brève et le désir sans
fin), l’exportation de littérature française se porte très bien cette année.
Réjouissons-nous en!

Source :

http://www.magazine-litteraire.com/content/breves/article?id=16821

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Economie du livre, Traductions, traducteurs | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar