l’IABD : faire-part officiel

Commentaires fermés
0
4
 
 
 

http://www.bibliofrance.org/images/stories/2010/iabd2.jpgL’union fait la force est une locution française qui sert, entre autres, de devise nationale à la Belgique, la Bulgarie et Haïti …

Depuis le 4 octobre, elle s’appliquera aussi aux associations des archives, des bibliothèques et de la documentation !

C’est pas moins de Quinze associations représentatives du monde de la culture et de l’information, réunies en assemblée générale, qui ont fondé le 4 octobre à Paris une fédération dotée d’une personnalité juridique : l’association IABD… pour Interassociation Archives Bibliothèques Documentation.

L’IABD se donne pour objectifs :

- de favoriser l’accès du plus grand nombre à l’information et à la culture ;
- de promouvoir et faire connaître les missions, activités et services des organismes oeuvrant pour la collecte, la conservation, la mise en valeur et la diffusion des œuvres de l’esprit et de l’information, quels qu’en soient les supports ;
- d’être force de proposition lors de la définition des politiques publiques dans le cadre des traités internationaux, des législations européenne et française ;
- dans le respect des compétences et missions des associations membres, et dans celui du principe de subsidiarité :
- d’exercer une veille sur toute question les concernant,
- de représenter les associations qui la constituent auprès de tous partenaires et interlocuteurs,
- de communiquer par tous moyens auprès du grand public et de publics et interlocuteurs ciblés.

Cette inter-association n’est cependant pas nouvelle : depuis 2005, ce collectif a déjà enrichi le débat professionnel, parlementaire, au niveaunational mais aussi européen, par de très nombreuses interventions et propositions constructives chaque fois que « les libertés fondamentales de l’accès au savoir et à la connaissance » étaient menacées…

Voir à ce sujet les récapitulatifs des diverses actions sur le site de l’IABD ainsi que ces deux billets : ici et ici.

Cette inter-association, avec ce choix marquant d’une forme fédératrice, rappelle, malgré une culture parfois différente,  l’inter-complémentarité de nos métiers, leurs diversités, la richesse et les enjeux de nos missions de services publics ainsi que la capacité ( la nécessité parfois ?) de pouvoir parler d’une seule voix lorsque la situation l’impose…

Longue longue vie à l’IABD !

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Archives, archivistes
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Séminaire sur les modes de conservation des archivistes au Bénin

Par Léonel Ebo (Ouémé-Plateau)        Un séminaire régional de formation des formateurs su…