Accueil Bibliophilie, imprimés anciens, incunables Contrefaçon des Oeuvres diverses de Nicolas Boileau-Despréaux (1675)

Contrefaçon des Oeuvres diverses de Nicolas Boileau-Despréaux (1675)

Commentaires fermés
0
6

Très rare contrefaçon hollandaise ou provinciale des Oeuvres diverses de Nicolas Boileau-Despréaux (1675)

boileau.jpg

Nicolas BOILEAU DESPRÉAUX

ŒUVRES DIVERSES DU SIEUR D *** AVEC LE TRAITÉ DU SUBLIME OU DU MERVEILLEUX DANS LE DISCOURS. Traduit du grec de Longin.

A Paris, chez Claude Barbin, 1675. [Province ou Hollande ?].

1 volume petit in-8 (16,5 x 11 cm) de (4)-80 ; (6)-69-(1) ; (24)-99 ; (13)-14 et 8 pages. Voir le détail de la pagination fautive et complexe ci-dessous et conforme à Émile Magne et sa bibliographie générale de Nicolas Boileau-Despréaux. Nombreux ornements gravés sur bois.

Reliure pleine basane brune de l’époque. Dos orné, tranches mouchetées. Quelques usures à la rele (quelques galeries de vers sur les plats et un coin, coins usés, carton d’un coin fragile, quelques écritures anciennes sur les contre-plats et gardes blanches, la dernière garde blanche manque, reliure solide et décorative, intérieur assez frais, quelques salissures et petites taches sans gravité, papier chiffon assez fin, pratiquement sans rousseurs

TRÈS RARE CONTREFAÇON HOLLANDAISE OU PROVINCIALE FAITE SUR LE TEXTE DE L’ÉDITION ORIGINALE COLLECTIVE IN-4°.

Émile Magne décrit parfaitement cette édition dans sa Bibliographie générale des Œuvres de Nicolas Boileau-Despréaux etc. (Paris, Giraud-Badin, 1929, 2 vol.), dans le premier volume sous le n°252. Notre exemplaire correspond en tous points à celui décrit par Magne, y compris les deux dernières pièces en pagination séparée (Épître à Monsieur de Guilleragues et Le Geay) qui ne se trouvent pas dans tous les exemplaires.

D’après l’étude des ornements de cette impression (bandeaux, culs-de-lampe, lettrines), il serait assez facile de retrouver le lieu exact d’impression. Le papier de qualité assez moyenne, bien qu’ici très bien conservé, semble indiquer une contrefaçon. La signature des cahiers et les réclames indiqueraient plutôt une impression de province (Rouen ? Lyon ?). Par ailleurs nous avons remarqué de nombreuses fautes typographiques concernant la pagination ou le texte même, qui dénoncent une édition peu correcte, faite rapidement et sans grands moyens.

Lire la suite :

http://livres-anciens-rares.blogspot.com/2010/10/tres-rare-contrefacon-hollandaise-ou.html

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Citation du 22 juillet

Il se peut qu’il (le libraire)  n’aime pas un livre en particulier  mais, de p…