Accueil Edition, éditeurs Jerry Sanghami fondateur de la maison d’édition Afromundi

Jerry Sanghami fondateur de la maison d’édition Afromundi

Commentaires fermés
0
9

180591.jpg

L’initiative présentée cette semaine est celle de Jerry Sanghami, ancien cadre dans le marketing hôtelier. Il se lance dans une nouvelle aventure avec la création d’une maison d’édition consacrée aux mondes afros

 

Par Paul Yange       

Bonjour Jerry. Vous êtes le créateur de la maison d’édition Afromundi. Peut-on savoir quel est votre background ?

Bonjour, franco-centrafricain, je suis né en Belgique il y a 36 ans. Diplômé d’une école de commerce, j’ai commencé à travailler dans l’audit financier, puis j’ai passé 10 années très formatrices et enrichissantes dans le marketing hôtelier, avant de démissionner pour créer Afromundi.

Pourquoi avoir créé Afromundi et quels sont ses objectifs ?

Grand lecteur depuis toujours, j’ai voulu à l’adolescence approfondir ma connaissance du continent africain et de ses diasporas. J’ai donc commencé à rechercher des livres sur ces questions. J’ai alors découvert ce qu’on peut appeler les « classiques » : Cheikh Anta Diop, Mongo Béti, Frantz Fanon, Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant, etc. J’ai aussi lu L’histoire générale de l’Afrique publié en huit volumes par l’Unesco.

Ces lectures m’ont permis de nourrir ma curiosité sans pour autant la satisfaire, complètement. Je restais sur ma faim : en effet, bien souvent, la façon d’aborder les différents thèmes liés à l’Afrique ou à ses diasporas américaines, européennes et caribéennes me semblaient soit trop compassionnelle, soit trop polémique ou biaisée.

 

Il y avait beaucoup d’essais mais je manquais de livres de vulgarisation sur des sujets qui m’intéressaient comme l’esclavage, les grandes figures afros, etc. Quant à la production des maisons d’édition d’Afrique ou des Caraïbes, je me suis rendu compte qu’elle était principalement composée de romans, de sujets en décalage avec mes aspirations de jeune afro-français, voire s’arrêtait bien souvent à la génération de mes parents.

La viabilité d’une maison d’édition se construit très souvent entre 5 et 8 années, à partir du catalogue de livres qu’elle développe. Nous travaillons avec application à atteindre cette viabilité    

Fort de ce constat, j’ai souhaité lancer une maison d’édition consacrée aux mondes afros dans leurs diversités et dans leurs complexités, tout en ayant le souci de partager ces ouvrages avec le plus public le plus large. Les ouvrages que nous publions ont pour objectifs de donner à tous des clés de compréhension, de créer des ponts entres les différentes cultures, de permettre également à la jeune génération d’Afropéens d’établir ou de rétablir un lien avec un pan de leur histoire personnelle ou collective, de donner des références, de susciter des vocations, d’encourager la connaissance.

Lire la suite :

http://www.grioo.com/ar,jerry_sanghami_fondateur_de_la_maison_d_edition_afromundi,19826.html

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Edition, éditeurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le prix d’un artiste

  Certains pourraient être surpris voire choqués de la rémunération d’un auteur ou d…