• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 septembre 2010

Reliures insolites chez AbeBooks

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

On dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Il arrive pourtant que cette dernière le rende d’autant plus intéressant. Le plaisir de lire est décuplé lorsque le livre entre nos mains est par ailleurs de toute beauté. Les ouvrages ci-dessous ont tous été reliés avec beaucoup d’imagination et de savoir-faire dans des matériaux atypiques. Il ne s’agit alors plus seulement d’oeuvres littéraires, mais aussi d’oeuvres d’art. Pour certains, le support utilisé est en rapport direct avec le sujet du livre. De l’abordable au hors-de-prix, voici une sélection de livres trouvés sur AbeBooks dans des reliures insolites réalisées en peau d’autruche, de serpent, en ivoire, plastique, métal, pierres précieuses, or ou bois,… Jugez-en par vous-même.

Velours
1036146456.jpg
Manuscrit sur parchemin
Don Caesar Michaël Angelus Daualos
1.200 €

Métal
715455477.jpg
Requiem pour un ordinateur
Pierre Della Faille
100 €

Cuivre
950232465.jpg
La messe de l’athée
Honoré de Balzac
1.200 €

Daim et céramique
1218371487.jpg
Noces
Albert Camus
660 €

Ivoire
personalhistorydavidcopperfielddickens.jpg
Personal History of David Copperfield Charles Dickens
5.265 €

Publié dans Reliure, relieur, restauration, entretien | Commentaires fermés

Le livre électronique peine à se diffuser en Chine

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

Même si les Chinois raffolent des romans sur l’internet, le livre électronique reste en Chine un objet cher, qui pâtit de la concurrence des téléphones portables multimédia et des tablettes tactiles polyvalentes.

Convaincue que ce marché était à la veille d’exploser, alors que la Chine est le pays qui compte le plus d’internautes (420 millions), Zhang Li a commencé il a six mois à vendre des livres électroniques dans un centre commercial de Pékin. Aujourd’hui, elle n’est plus très sûre d’avoir fait le bon choix.

Et la tendance ne risque pas de s’améliorer avec la sortie vendredi en Chine de l’iPad, la tablette vedette du groupe informatique américain Apple, qui fait office de console de jeux, de lecteur multimédia et permet de surfer sur la Toile. «On ne peut tout simplement pas comparer les ventes de livres électroniques avec celles des smartphones et des tablettes informatiques», confirme Mme Zhang, qui tient une échoppe dans un centre commercial spécialisé dans les produits high tech.

Elle explique vendre une dizaine de livres électroniques par mois tandis que le vendeur voisin écoule trois à quatre iPad par jour, au marché noir puisque la tablette n’est pas encore officiellement commercialisée en Chine.

«Le livre électronique n’a pas encore trouvé de marché de masse en Chine», explique Simon Ye, un analyste de la société américaine Gartner. «Il existe trop de produits analogues dotés de meilleures performances».

Lire la suite :

http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/produits-electroniques/201009/15/01-4315700-le-livre-electronique-peine-a-se-diffuser-en-chine.php

Publié dans Ardoises, tablettes, eReaders, lecteurs ebooks, liseuse, ebooks, livres numériques, livrels, etc. | Commentaires fermés

Promouvoir la lecture en Suisse romande

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

La promotion de la lecture par les cantons romands depuis PISA 2000

La première enquête PISA, en 2000, privilégiait l’évaluation des compétences en lecture des jeunes de 15 ans dans les pays de l’OCDE. En Suisse, ses résultats ont suscité la stupéfaction en révélant les compétences plutôt moyennes des jeunes en lecture. Avec PISA 2009, la lecture revient au centre des préoccupations de l’enquête et clôt un cycle de 9 ans autour de cet objet d’apprentissage complexe.

Pour consulter l’enquête : http://ecolelogique.blogspot.com/

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Lecture, lecteur, lectorat, Librairies, libraires, Promotion du livre et de la lecture, dons de livres | Commentaires fermés

Après six ans de bataille, l’éditrice Odile Jacob savoure la remise en cause de la vente de VUP à Wendel

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010


Mardi 14 septembre, au siège des éditions Odile Jacob, on se récitait en boucle les mots de Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République :  » Il est temps que les méchants tremblent et que les bons se rassurent.  » La veille, la Cour européenne de justice (CEJ) a invalidé le feu vert accordé en juillet 2004 par Bruxelles au rachat du groupe d’édition Vivendi Universal Publishing (VUP) par le fonds Wendel à Lagardère.  » La décision de la commission relative à l’agrément de Wendel est annulée « , a déclaré la cour. Dans sa décision, le tribunal pointe le défaut d’indépendance du mandataire choisi à l’époque par Lagardère, un ancien membre du directoire d’une des filiales de Natixis Banques populaires, la banque qui était aussi chargée par le groupe Lagardère de porter temporairement les actifs de VUP.

Lire la suite :

http://abonnes.lemonde.fr/livres/article/2010/09/15/apres-six-ans-de-bataille-l-editrice-odile-jacob-savoure-la-remise-en-cause-de-la-vente-de-vup-a-wendel_1411459_3260.html

Publié dans Economie du livre, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

9 octobre – Une guinguette littéraire à Sète (34)

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

La librairie L’Echappée Belle propose une rencontre publique avec trois écrivains « coups de coeur » au Mas des demoiselles Dupuy à Bouzigues, le 9 octobre

C’est une première. Originale et plutôt attrayante. Peut-être inspirée par les cafés littéraires de Tino di Martino, l’équipe de la librairie sétoise « L’Echappée Belle » organise le samedi 9 octobre une guinguette littéraire. L’idée est évidemment d’aller à la rencontre d’écrivains mais aussi de partager avec eux une macaronade (repas à 20 €). Pour cette occasion exceptionnelle, la librairie met les petits plats dans les grands, si l’on peut dire, puisqu’elle invite ses trois « coups de coeur » de la rentrée : Patrick Lapeyre (« La Vie est brève et le désir sans fin »), Chochana Boukhobza (« Le Troisième jour ») et Lionel Salaün (« Le Retour de Jim Lamar »). L’écrin sera à la hauteur de l’événement car cette rencontre aura lieu à partir de 18 h au Mas des demoiselles Dupuy à Bouzigues (chemin de la Catonnière).

Vous l’aurez deviné, les places sont limitées, ce qui nécessite de s’inscrire le plus vite possible à la librairie (7, rue Gambetta) ou par téléphone au 04 67 43 64 54 ou par mail à libechappeebelle@aol.com avant ce lundi.

Source :

http://www.midilibre.com/articles/2010/09/15/SETE-Une-guinguette-litteraire-1383810.php5

 

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Cafés et salons littéraires, communautés de lecteurs | Commentaires fermés

Un auteur peut-il être anonyme sans passer incognito ?

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

«Le Livre sans nom» est en passe d’être un carton littéraire. De l’inconvénient d’être un auteur anonyme, et de quelques moyens médiatiques d’y remédier.

Par Jean-Laurent Cassely

Être un auteur anonyme au XXe siècle n’était déjà pas évident. Faire ce choix au début du XXIe pourrait à première vue paraître suicidaire… Couverture, affichage, encart presse ou passage télé, la personne de l’auteur est de plus en plus exposée, en période promotionnelle notamment. Et on aurait tort de croire que seul le roman grand public d’amour ou de suspense (Marc Levy, Harlan Coben, etc.) se prête à ce branding de la personne de l’auteur. L’édition sérieuse française et sa désormais inévitable autofiction se régale des trombines d’auteurs, surtout quand l’artiste est suffisamment bien loti par la nature pour entrer dans un cénacle assez réduit et fort convoité: celui d’auteur-e invité-e dans un talk show pour parler de sexe, de politique et, parfois aussi, un peu de littérature.

L’édition a encore beaucoup de travail à fournir avant de se mesurer au cinéma où le règne people est désormais bien établi (le making of comme passage obligé d’une promotion réussie, les interviews d’actrices et d’acteurs ayant adoré travaillé avec Kevin qui lui-même a super kiffé de travailler avec Sandy), mais le spectacle de l’autour du livre accapare tout de même une bonne part du discours de promotion destiné aux médias (qu’il s’agisse de publicité ou de relations presse).

People, promo et métafiction, l’auteur est partout

L’anonymat implique en revanche un certain nombre de renoncements dans la phase aval du livre, celle de la promotion: pas de photo, pas de signature en librairie, pas de télé. Et comment diable inciter la presse à parler d’un roman sans nom, sans tête, sans corps, quand l’édition est allée jusqu’à ce genre d’extrémité

D’une certaine manière, la trombine et la peopolisation sont devenues beaucoup plus qu’un simple argument de marketing éditorial, pour accéder au rang de genre littéraire. C’est en amont, bien avant les stratégies de lancement, les quatrièmes de couverture ou les publicités dans la presse, que les auteurs eux-mêmes utilisent des procédés littéraires autofictionnels, qui nécessitent désormais une bonne connaissance de leur vie par le lecteur pour entrer dans le trip. C’est ce qu’on appelle en langage intello l’écriture métafictive: l’auteur (qui écrit «Je») joue à écrire sur lui, lui en train d’écrire, lui en train de vivre la réception de son écriture par d’autres, dans une spirale infinie qui entraîne réalité et fiction pour mieux les indifférencier. C’est un très vieux procédé, mais notre époque l’a quelque peu banalisé.

   Angot parle d’Angot (c’est ce qui l’a rendue célèbre),

   Weyergans de Weyergans (le personnage de Trois jours chez ma mère s’appelle François Weyergraf et écrit un livre intitulé… Trois jours chez ma mère),

   Houellebecq de Houellebecq (un des personnages de son dernier roman s’appelle… Michel Houellebecq),

   Foenkinos de Foenkinos (ce dernier projette son personnage d’écrivain dans le futur dans son roman Qui se souvient de David Foenkinos?)

… Alors, que faire quand on a choisi l’anonymat?

Eh bien il faut faire parler de soi quand même. Deux principes à respecter:

1• Quand il n’y a pas de nom, en trouver un quand même

Passé un certain temps, et face à un succès grandissant, l’auteur anonyme ou caché derrière un pseudo sera nécessairement la victime plus ou moins consentante d’un jeu de devinettes. Ainsi Trevanian, écrivain à succès de romans d’espionnage parodiques, fut un temps pris pour le pseudo de Robert Ludlum, auteur lui aussi à succès de romans d’espionnage fort peu parodiques en revanche (dont la célèbre série des Jason Bourne). 

De même, la discrétion de celui qui se fait appeler le Bourbon Kid sur Facebook a attiré la curiosité du public. L’anonyme, auteur de trois volumes d’une saga délirante et burlesque commencée avec Le Livre sans Nom (publié en France par Sonatine en juin 2010), connaît un important succès en librairie. Distribué dans plus de vingt-cinq pays et déjà en route pour une adaptation ciné américaine, son livre s’est vendu à 40.000 exemplaires au Royaume-Uni où il fut d’abord édité, à plus de 80.000 en Allemagne, 45.000 en Pologne… En France, où le public ne l’a découvert que récemment, le carton semble également assuré, 50.000 exemplaires ayant été écoulés en trois mois.

Lire la suite :

http://www.slate.fr/story/27307/le-livre-sans-nom

Publié dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc., Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Meilleures ventes – Semaine du 06 au 12 Septembre 2010

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

Palmarès pro: http://www.edistat.com/palmares.php

1 La Carte Et Le Territoire – Houellebecq, Michel – Flammarion – Littérature (hors Poche)

2 Joe Bar Team T.7 – Bar2 ; Fane ;perna, Pat ; Jenfevre, Henri – Vents D’ouest – Bandes Dessinées 

3 Naruto T.50 – Kishimoto, Masashi Kana – Bandes Dessinées

4 C’est une chose étrange à la fin que le monde – Ormesson, Jean D’ – Robert Laffont – Littérature (hors Poche)

5 Millenium T.1 ; Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Larsson, Stieg – Actes Sud – Littérature au format poche

6 Enjoy; English ; 5e ; Workbook (edition 2007) – Martin-cocher, Odile – Didier – Enseignement   

7 Enjoy; English ; 6e ; Workbook (edition 2006) – Martin-cocher, Odile – Didier – Enseignement    8 Une Forme De Vie – Nothomb, Amelie – Albin Michel – Littérature (hors Poche)

9 Absolument Dé-bor-dée ! Ou Le Paradoxe Du Fonctionnaire – Shepard, Zoe – Albin Michel – Universitaire, Ouvrages De Références, Essais, Livres En Langue étrangère

10 Je Ne Sais Pas Maigrir (édition 2010) – Dukan, Pierre – J’ai Lu – Vie Pratique & Loisirs

11 Peur Noire – Coben, Harlan – Pocket – Littérature Au Format Poche

12 Enjoy; Anglais ; 4e ; Workbook (edition 2008) – Martin-cocher, Odile – Didier – Enseignement   

13 New Spring; Anglais ; 5eme ; Lv1 ; Workbook (edition 2007) – Lemarchand, Francoise ; Julie, Kathleen – Hachette Education – Enseignement

14 Bescherelle; La Conjugaison Pour Tous – Collectif Hatier – Enseignement   

15 Enjoy; Anglais ; 3e ; Worbook (edition 2009) – Martin-cocher, Odile – Didier – Enseignement   

16 La Méthode Dukan Illustrée – Dukan, Pierre – Flammarion – Vie Pratique & Loisirs

17 New Spring; Anglais ; 6eme ; Lv1 ; Workbook (edition 2006) – Lemarchand, Francoise ; Julie, Kathleen Hachette Education – Enseignement

18 Suite(s) Impériale(s) – Easton Ellis, Bret – Robert Laffont – Littérature (hors Poche)

19 Un Roman Francais – Beigbeder, Frederic Lgf – Littérature au format poche

20 Les Bidochon T.20 ; Les Bidochon N’arretent Pas Le Progres – Binet – Fluide Glacial – Bandes Dessinées

Publié dans Best-sellers, classements, ventes et meilleures ventes, | Commentaires fermés

Librairie indépendante : La belle lurette

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

 413391529562480544361478675152299764779195176852n.jpg

Par Delphine

Elle n’est pas très grande mais présente tout de même 12 000 références. J’aime particulièrement le charme et la poésie de la vitrine. Et à chaque fois que j’y passe, je tombe sur un livre que je cherchais et je repars le sac un peu plus lourd (c’est bon signe).

 

Comme dans les librairies indépendantes, j’aime y trouver les bandeaux « le libraire a aimé ».

 

Librairie La Belle Lurette

 

26 rue Saint-Antoine – 75004 Paris

 

Tel : 01.42.72.61.76  Métro : Saint Paul

 

Horaires : du mardi au samedi , 10 h 30 – 20 h, et le dimanche de 11h à 19h30

 

Source :

 

http://delphinesbooks.blogspot.com/2010/09/librairie-day-2-paris-iv.html

Publié dans Librairies, libraires | Commentaires fermés

221e anniversaire de la naissance de James Fenimore Cooper

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

jamesfenimorecooper1822.jpeg

James Fenimore Cooper est un écrivain américain né à Burlington dans le New Jersey le 15 septembre 1789, mort à Cooperstown dans l’État de New York le 14 septembre 1851. Il est notamment l’auteur du livre Le Dernier des Mohicans.

Bibliographie

Précaution (Precaution) (1820)

L’Espion (The Spy) (1821)

Les Pionniers (The Pioneers) (1823) : Volume I de la saga Bas-de-cuir (Leatherstocking)

Le Pilote (The Pilot) (1824) Texte en ligne

Lionel Lincoln (1825)

Le Dernier des Mohicans (The Last of the Mohicans) (1826) : Volume II de la saga Bas-de-cuir

La Prairie (The prairie) (1827) : Volume III de la saga Bas-de-cuir

Le Corsaire Rouge (The Red Rover) (1828)

Notions of the Americans: Picked up by a Travelling Bachelor (1828)

The Wept of Wish-ton-Wish (1829)

The Water-Witch (1830)

 

Le Bravo (The Bravo: A Venetian Story) (1831)

L’Heidenmauer (The Heidenmauer) (1832)

The Headsman: The Abbaye des Vignerons (1833)

A Letter to My Countrymen (1833)

Les Monikins (The Monikins) (1835)

Le Démocrate américain (The American Democrat) (1835)

Homeward Bound (1838)

Home as Found (1838)

Navy of United States (1839)

Le Lac Ontario (The Pathfinder) (1840) : Volume IV de la saga Bas-de-cuir

Mercedes of Castille (1841)

Le Tueur de daims (The Deerslayer) (1841) : Volume V de la saga Bas-de-cuir

Les Deux Amiraux (The Two Admirals) (1842)

Wing and Wing (1842)

Autobiography of a Pocket Handkerchief (1842)

Wyandotté (1843)

Ned Myers (1843)

Float and Ashore or the Adventure of Miles Wallingford (1844)

Littlepage Manuscript (2 tomes) (1845, 1846)

Le Cratère (The Crater of Vulcan Peak) (1847)

Oak Openings (1848)

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

120e anniversaire de la naissance de Dame Agatha Christie

Posté par Serge Bénard le 15 septembre 2010

agathachristie.jpg

Dame Agatha Christie, née Agatha Mary Clarissa Miller (15 septembre 1890 – 12 janvier 1976), puis, après son second mariage, Lady Agatha Mallowan et, à partir de 1971, Dame Agatha Christie, était une femme de lettres britannique, auteure de nombreux romans policiers. Son nom est associé à celui de deux héros récurrents : Hercule Poirot, détective professionnel, et Miss Marple, détective amateur. On la surnomme la « Reine du crime » ; ceci fait d’elle l’une des plus importantes et des plus novatrices des écrivains (dans le développement du genre). Elle a aussi écrit plusieurs romans sous le pseudonyme de Mary Westmacott.

Agatha Christie a publié plus de 80 romans, pièces de théâtre et recueils de nouvelles traduits dans le monde entier. Une grande partie d’entre eux se déroule à huis clos, ce qui permet au lecteur d’essayer de deviner le coupable avant la fin du récit.

Une grande partie de ses romans et nouvelles a été adaptée au cinéma ou à la télévision, en particulier Le Crime de l’Orient-Express, Dix Petits Nègres, Mort sur le Nil, Le Train de 16 h 50 ou Le Meurtre de Roger Ackroyd.

Pour plus d’informations :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agatha_Christie

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

12
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar