Les futurs du livre

Posté par Serge Bénard le 9 septembre 2010

Par Esperluette

En dépit d’une moisson encore plus fructueuse qu’en 2009 (si on exclut les surplus qui iront au pilon), cette rentrée littéraire sera marquée par la mort annoncée du livre imprimé. On en parle depuis une bonne décennie mais les événements récents indiquent que la révolution est bien en marche. L’arrivée de nouveaux appareils contribue à démocratiser l’ebook et de nouvelles plateformes de téléchargement sont créés presque chaque jour. Les polémiques opposant les défenseurs de l’imprimerie aux aficionados du numérique s’essoufflent, tandis que se multiplient les débats sur l’ avenir des librairies traditionnelles et des bibliothèques, l’instauration d’un prix unique du livre ou d’un taux de TVA réduit, l’intégration de publicités dans les textes, la censure, le piratage, les droits d’auteurs, l’écologie électronique, etc.

Lors d’une conférence à Lake Tahoe (Californie) en août dernier, l’informaticien Nicholas Negroponte, professeur au MIT de Boston, a prédit la mort du livre papier pour 2015. Le professeur Peter Cochrane, un autre futurologue américain, prétend quant à lui que d’ici 20 à 30 ans, les ouvrages imprimés seront devenus de couteux objets de collection, que l’on exposera dans les musées, à l’instar des antiques machines à écrire mécaniques. Les chiffres qui paraissent régulièrement dans la presse semblent leur donner raison. Néanmoins, une étude publiée sur le site du Sénat français envisage deux scénarios différents. En France 15% des lecteurs achètent 50% des livres. Dans l’hypothèse où les ceux qui lisent le plus « basculeraient » et s’équiperaient progressivement (d’ici 2050 de tablettes) de lecture numériques ou de smartphones, ce sont donc la moitié des livres papier publiés annuellement qui pourraient disparaître (scénario 2). Cependant, lors d’une conférence de presse en mai 2009, Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, a déclaré que jusqu’à présent le Kindle n’avait pas suscité de diminution des ventes de livres papier. Les acheteurs de livres numériques continuent d’acheter des livres papier, auxquels viennent s’ajouter l’acquisition de 1,6 à 1,7 livres numériques par livre papier vendu (scénario 1).

r0933813.gif

Scénario 2 : cannibalisation du livre papier par le livre numérique

Le mois dernier, le Wall Street Journal a publié les résultats d’une étude sur les pratiques des lecteurs sur tablettes (Kindle, Sony Reader et autres iPad). On apprenait ainsi que 40% des utilisateurs lisent plus depuis qu’ils sont équipés d’un lecteur ebook, soit en moyenne 2,6 livres par mois contre 1,9 pour les fidèles des livres imprimés. Il faut noter qu’ils téléchargent 52% d’ouvrages libres de droits. Aux États-Unis, les ventes d’ebooks ont augmenté de 176% en 2009 tandis que les livres papiers diminuaient de 1.8%. Dans un autre article, le Wall Street Journal révèle que le dernier polar de la romancière Laura Lippman, paru le 17 août, s’est vendu à 4.739 exemplaires en version numérique contre 4.000 en papier en cinq jours. Son éditeur, HarperCollins réalise actuellement 8% de son chiffre d’affaires sur les ebooks, avec une perspective à 20- 25% d’ici la fin 2012. Le PC reste le support le plus utilisé par les Américains (44% des usagers en janvier 2010) mais il décline au profit des e-readers (36%). L’iPad, développé par Apple, propose le catalogue le plus vaste de téléchargement et domine actuellement le marché. Ces concurrents (Amazon, Barnes & Noble et Borders) se sont lancés dans une impitoyable guerre des prix. Le Kindle est passé de 259 $ à 189 $ et le Nook de 259 $ à 199 $. Les magasins Borders de leur coté soldent le Kobo à 100 € et lancent le modèle Aluratek à 99 $. En juillet, Amazon a annoncé que ces ventes avaient triplé depuis la baisse des prix. En trois mois, le géant américain aurait vendu 143 livres Kindle pour 100 Hardcovers (livres reliés en grand format). Ces chiffres ne tiennent donc pas compte des paperbacks (les livres à couvertures souples et les collections de poche). Sony réplique avec le lancement de deux nouvelles gammes d’appareils: le Reader Touch Edition et le Reader Pocket Edition.

ebooksa4910.jpg

ebooksb4910.jpg

Lire la suite :

http://lecture.cafeduweb.com/lire/12048-les-futures-livre.html

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar