Accueil Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc. Quels sont les écrivains qui vivent de leur plume ?

Quels sont les écrivains qui vivent de leur plume ?

Commentaires fermés
0
13

Combien faut-il vendre de livres ? Doit-on tout lâcher après un premier succès ? Quelles sont les aides à la création littéraire ?

Pour Frédéric Lenoir, le déclic s’est produit en 2004. Cette année-là, l’écrivain, sociologue et philosophe a publié, avec Violette Cabesos, La Promesse de l’ange (Albin Michel), un roman qui s’est vendu à 700 000 exemplaires dans vingt-cinq pays.

La même année, il avait vendu 200 000 exemplaires d’un ouvrage écrit avec Marie-France Etchegoin, Code da Vinci, l’enquête (Robert Laffont), premier décryptage du best-seller de Dan Brown. Depuis, tous ses essais sur la religion et la philosophie se vendent à plus de 100 000 exemplaires en France et ses romans connaissent un succès croissant à l’étranger.

 » Best-sellarisation  » du marché Pourtant, cette  » success story  » est l’arbre qui cache une forêt : celle des sans-grade, sans visibilité, sans à-valoir, sans revenus. Car, en France, les écrivains qui vivent bien de leurs écrits constituent une infime minorité. Sur ce sujet, donner des chiffres précis relève de la gageure, mais une chose est claire :  » Par rapport au nombre de livres publiés en France – 60 000 dont 35 000 nouveautés – , très peu d’écrivains vivent de leur plume, mais ils en vivent très bien « , constate l’éditeur Gilles Cohen-Solal (éd. Héloïse d’Ormesson).

En vingt ans, la  » best-sellarisation  » du marché a creusé les écarts. Des  » goldens girls  » (Anna Galvalda, Fred Vargas, Amélie Nothomb, Muriel Barbery, rejointes désormais par Katherine Pancol) aux RMistes de l’édition, La condition littéraire (pour reprendre le titre d’une étude du sociologue Bernard Lahire sur le sujet, publiée en 2006 aux éditions La Découverte) est formidablement hétérogène.

Le fossé s’est accru entre des auteurs inconnus, qui arrivaient encore à vendre 3 000 exemplaires il y a dix ans et atteignent péniblement 400 aujourd’hui, et les romanciers qui dépassent les 30 000 exemplaires – seuil à partir duquel on considère que les écrivains peuvent vivre confortablement de leur plume.

Lire la suite :

http://abonnes.lemonde.fr/

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Auteurs, écrivains, polygraphes, nègres, etc.
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

86e anniversaire de la naissance de Hubert Nyssen

Hubert Nyssen, né le 11 avril 1925 à Bruxelles et naturalisé français en 1976, est un écri…