• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 4 septembre 2010

242e anniversaire de la naissance de Chateaubriand

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

imgres33.jpeg

François-René, vicomte de Chateaubriand, né à Saint-Malo le 4 septembre 1768 est mort à Paris le 4 juillet 1848. Ce grand écrivain romantique fut aussi un homme politique français. Il est considéré comme l’une des figures centrales du romantisme français et de la littérature française en général.

Bibliographie

Œuvres complètes sous la direction de Béatrice Didier. En cours de publication aux Éditions Honoré Champion :

Tome I-II. Présentation des Œuvres complètes par Béatrice Didier. Préface de Chateaubriand (Ladvocat, t. XVI). Édition établie par Aurelio Principato et Emmanuelle Tabet. Essai sur les révolutions (Ladvocat, t. I-II). Édition établie par Aurelio Principato avec la collaboration de Laura Brignoli, Vanessa Kamkhagi, Cristina Romano et Emmanuelle Tabet. 2009. 1376 p., relié, 15 x 22 cm.

Tome VI-VII. Voyage en Amérique. Texte établi, présenté et annoté par Henri Rossi. Voyage en Italie, Cinq jours à Clermont, Le Mont-Blanc. Textes établis, présentés et annotés par Ph. Antoine. 2008. 896 p., rel.

Tome XLI. Atala. Édition établie par Fabienne Bercegol. René. Édition établie par Colin Smethurst. Les Aventures du derniers Abencérage. Édition critique par Arlette Michel. 2008. 608 p., rel.

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

33e anniversaire de la mort de Jean Rostand

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

imgres32.jpeg

Jean Edmond Cyrus Rostand, né le 30 octobre 1894 à Paris 17e est mort le 4 septembre 1977 à Ville-d’Avray (Hauts-de-Seine) où il est inhumé. Ce fut un écrivain, biologiste, historien des sciences et académicien français

Œuvre littéraire

Le Retour des pauvres (Paris, Stock, 1919 – publié sous le pseudonyme de Jean Sokori)

La Loi des riches (Paris, Grasset, 1920)

Pendant qu’on souffre encore (Paris, Grasset, 1921)

Ignace ou l’écrivain (Paris, Fasquelle, 1923)

Deux Angoisses : la mort, l’amour (Paris, Fasquelle, 1924)

De la vanité et de quelques autres sujets (Paris, Fasquelle, 1925)

Les Familiotes et autres essais de mystique bourgeoise (Paris, Fasquelle, 1925)

De l’amour des idées (Paris, Aveline, 1926)

Le Mariage (Paris, Hachette, 1927)

Valère ou l’exaspéré (Paris, Fasquelle, 1927)

Julien ou une conscience (Paris, Fasquelle, 1928)

Journal d’un caractère (Paris, Fasquelle, 1931)

Pensées d’un biologiste (Paris, Stock, 1939)

Nouvelles pensées d’un biologiste (Paris, Stock, 1947)

Œuvre scientifique

Les Chromosomes, artisans de l’hérédité et du sexe (Paris, Hachette, 1928)

La Formation de l’être. Histoire des idées sur la génération (Paris, Hachette, 1930)

De la mouche à l’homme (Paris, Fasquelle, 1930)

L’état présent du transformisme (Paris, Stock, 1931)

L’Évolution des espèces. Histoire des idées transformistes (Paris, Hachette, 1932)

L’Aventure humaine (Paris, Fasquelle, 3 volumes, 1933-1935)

La Vie des crapauds (Paris, Stock, 1933)

Les Problèmes de l’hérédité et du sexe (Paris, Rieder, 1933)

En collaboration avec Augustin Boutaric et Pierre Sergescu : Les Sciences. Les sciences mathématiques, les sciences biologiques, les sciences physico-chimiques, (Paris, Denoël, 1933)

La Vie des libellules (Paris, Stock, 1935)

Insectes (Paris, Flammarion, 1936)

En collaboration avec Lucien Cuénot : Introduction à la génétique (Paris, Tournier et Constans, 1936)

La Nouvelle Biologie (Paris, Fasquelle, 1937)

La Parthénogenèse des vertébrés (Paris, Hermann, 1938)

Claude Bernard (Paris, Gallimard, 1938)

Biologie et Médecine (Paris, Gallimard, 1939)

La Vie et ses problèmes (Paris, Flammarion, 1939)

Science et Génération (Paris, Fasquelle, 1940)

L’homme. Introduction à l’étude de la biologie humaine (Paris, Gallimard, 1941)

Les Idées nouvelles de la génétique (Paris, P.U.F., 1941)

L’Homme, maître de la vie (Paris, Poulet-Malassis, 1941)

Hommes de vérité. Tome 1: Pasteur, Claude Bernard, Fontenelle, La Rochefoucauld (Paris, Stock, 1942)

La Genèse de la vie. Histoire des idées sur la génération spontanée (Paris, Hachette, 1943)

L’Avenir de la biologie (Paris, Poulet-Malassis, 1943)

La Vie des vers à soie (Paris, Gallimard, 1944)

Esquisse d’une histoire de la biologie (Paris, Gallimard, 1945)

L’Avenir de la biologie (Paris, Éditions du Sablon, 1946)

Qu’est-ce qu’un enfant ? (Alençon, Imprimerie Alençonnaise, 1946)

Charles Darwin (Paris, Gallimard, 1947)

Hommes de vérité. Tome 2: Lamarck, Davaine, Mendel, Fabre, Barbellion (Paris, Stock, 1948)

L’Homme devant la biologie (Paris, Poulet-Malassis, 1949)

La Parthénogenèse, reproduction virginale chez les animaux (Paris, Poulet-Malassis, 1949)

La Parthénogenèse animale (Paris, P.U.F., 1949)

La Biologie et l’avenir humain (Paris, Albin Michel, 1950)

Les Grands courants de la biologie (Paris, Gallimard, 1951)

Les Origines de la biologie expérimentale et l’abbé Spallanzani (Paris, Fasquelle, 1951)

La Génétique des Batraciens (Paris, Hermann, 1951)

L’Hérédité humaine (Paris, P.U.F., « Que sais-je ? », 1952)

Pages d’un moraliste ( Paris, Fasquelle, 1952)

Ce que nous apprennent les crapauds et les grenouilles (Paris, Poulet-Malassis, 1953)

Ce que je crois (Paris, Grasset, 1953)

Instruire sur l’homme (Nice, Éditions médicales La Diane Française, 1953)

La Vie, cette aventure. Entretiens avec Paul Bodin (Paris, La Table ronde, 1953)

Notes d’un biologiste (Paris, Les pharmaciens bibliophiles, 1954)

Les Crapauds, les grenouilles et quelques problèmes biologiques (Paris, Gallimard, 1955)

Le Problème biologique de l’individu (Paris, Poulet-Malassis, 1955)

L’Atomisme en biologie (Paris, Gallimard, 1956)

Peut-on modifier l’homme ? (Paris, Gallimard, 1956)

L’Homme de l’an 2000 (Paris, Société parisienne d’imprimerie, 1956)

Science fausse et fausse science (Paris, Gallimard, 1958)

Aux sources de la biologie (Paris, Gallimard, 1958)

Bestiaire d’amour (Paris, Gallimard, 1958)

Anomalies des Amphibiens anoures(Paris, Sedes, 1958)

Carnet d’un biologiste (Paris, Stock, 1959)

Les Origines de la biologie expérimentale (Paris, Poulet-Malassis, 1959)

Espoir et Inquiétudes de l’homme (Paris, Club du Meilleur Livre, 1959 )

Discours de réception de Jean Rostand à l’Académie française et Réponse de Jules Romains (Paris, Gallimard, 1959)

L’Évolution (Paris, Robert Delpine, 1960)

La Biologie et les Problèmes humains (Paris, Cercle parisien de la Ligue Française de l’Enseignement, 1960)

La Biologie inventrice (Paris, Éditions du Palais de la Découverte, 1961)

Aux Frontières du surhumain (Paris, UGE, 1962

Avec Andrée Tétry : La Vie (Paris, Larousse, 1962)

Le Droit d’être naturaliste (Paris, Stock, 1963)

Biologie et Humanisme (Paris, Gallimard, 1964)

Hommes d’autrefois et d’aujourd’hui (Paris, Gallimard, 1966)

Maternité et Biologie (Paris, Gallimard, 1966)

Inquiétudes d’un biologiste (Paris, Gallimard, 1967)

Le Courrier d’un biologiste (Paris, Gallimard, 1970)

Quelques discours (1964-1970) (Paris, Club humaniste, 1970)

Les Étangs à monstres. Histoire d’une recherche (1947-1970) (Paris, Stock, 1971)

Avec Andrée Tétry : L’Homme. Initiation à la biologie (Paris, Larousse, 1972)

Entretiens avec Éric Laurent (Paris, Stock, 1975)

 

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Les livres descendent dans la rue demain à Cuisery (71)

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

getaspx.jpeg

L’histoire du peuple de Dieu, un des ouvrages rares à découvrir dimanche. Photo DR

Comme tous les premiers dimanches du mois, l’association du village du livre de Cuisery organise demain son traditionnel marché du livre. L’occasion de découvrir des œuvres rares ou méconnues, à l’image de la première édition de L’histoire du Peuple de Dieu, par le Père Isaac-Joseph Berruyer.

Cet ouvrage a été publié en trois parties, entre 1728 et 1758. Critiqué par de nombreux évêques, il fut mis à l’index par Rome qui lui reprochait d’interpréter trop librement les textes sacrés, au lieu de s’en tenir aux poncifs recommandés à l’époque.

Son style, sa facilité de compréhension et la polémique qu’il a déclenchée ont permis à ce livre de connaître un immense succès. Dans sa première édition il reste un ouvrage rare et recherché, actuellement seuls trois exemplaires sont disponibles dans le commerce. Un livre à découvrir parmi tant d’autres qui seront présentés dimanche.

Source :

http://www.lejsl.com/fr/permalien/article/3718861/Les-livres-descendent-dans-la-rue-demain.html

Publié dans Actualité - Événement, Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Bibliophilie, imprimés anciens, incunables, Fêtes du livre, marchés, brocantes, braderies | Commentaires fermés

La Commission européenne en appel contre Odile Jacob

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

Deux autres arrêts seront rendus le 13 septembre sur le fond de la procédure engagée il y a six ans, à la suite de la reprise d’Editis par Wendel.

La Commission européenne a déposé un pourvoi contre l’arrêt prononcé le 9 juin dernier par le tribunal de la cour de justice de l’Union européenne, qui donne raison à Odile Jacob sur un des trois recours déposés par l’éditeur dans le cadre de la cession d’Editis.

L’éditrice demandait à la Commision de lui communiquer les documents de son dossier et de son enquête sur la cession d’Editis à Lagardère, ce qu’elle avait refusé. Le tribunal a annulé cette décision de la Commission, qui aurait donc dû fournir les pièces souhaitées, si elle n’avait pas fait appel.

Lire la suite :

http://www.livreshebdo.fr/edition/actualites/la-commission-europeenne-en-appel-contre-odile-jacob/4923.aspx

Publié dans Droit, législation, contentieux, conflits, procès, Edition, éditeurs | Commentaires fermés

Les libraires assurent 100 % de notre chiffre d’affaires (Hachette Livre)

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

C’est rassurant. Alors oublions ce malentendu et passons à autre chose…

Par Nicolas Gary

Interrogé par nos confrères de Livres Hebdo (sous abonnement), le PDG de Hachette Livre revient sur la situation qui a dérapé, alors que le Syndicat de la librairie française dénonçait une campagne de publicité abusive en faveur de l’iPad – au détriment, voire au mépris, estimait Benoît Bougerol, des libraires.

Pourtant, le PDG de Hachette Livre regrette avant tout un malentendu. Si la promotion des ebooks sur iPad faisait bien valoir leur présence dans l’iBookstore, elle n’avait nullement l’intention de se montrer méprisante à l’égard de la librairie.

Non, rien de rien, non on ne vend encore rien…

Et d’expliquer : « Il faudrait que je sois totalement tombé sur la tête pour éprouver un quelconque mépris pour les libraires qui assurent, et pour longtemps encore, 100 % de mon chiffre d’affaires. C’est un vrai malentendu, et je le regrette. » Et d’affirmer que la vente de livres numériques est aujourd’hui inexistante en France.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/actualite/21215-hachette-librairies-malentendu-ipad-publicite.htm

Publié dans Actualité - Événement, Distribution, plateformes et VRP, Edition, éditeurs, Librairies, libraires, Numérique | Commentaires fermés

Un directeur à la maison pour Victor Hugo : Gérard Audinet

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

Ni Dieu ni maître, d’accord, mais un directeur ?

Par Cécile Mazin

En cette journée de vendredi finissant, la Ville de Paris tient à informer tout un chacun que le maire, Bertrand Delanoë, assisté de Danièle Pourtaud, son adjointe, souhaite annoncer la nomination d’un nouveau gardien directeur pour la maison de Victor Hugo.

v19286.png

Le 6, place des Vosges, Paris IVe

Fondée en 1902, sur l’impulsion de Paul Meurice et disposant de nombreuses oeuvres (dessins, peintures, photographies, objets…), ainsi que d’expositions temporaires destinées à promouvoir l’oeuvre de l’écrivain, la maison est située place des Vosges, à l’Hôtel de Rohan-Guéménée. Elle est partagée avec Hauteville House.

Premier musée littéraire de France, la Maison Victor Hugo était dirigée depuis 1996 par Danielle Molinari qui a mené une politique dynamique d’enrichissement des collections et de leur diffusion auprès du plus grand nombre, notamment du public handicapé (labels tourisme et Handicap moteur et auditif). Nous lui devons également de très belles expositions telles que Les orientales, qui ont rencontré un grand succès.

http://www.actualitte.com/actualite/21234-victor-hugo-directeur-audinet-paris.htm

Publié dans Actualité - Événement, Festivals, galas, spectacles, expositions, musées | Commentaires fermés

14 octobre à Paris – Correspondances de Freud et Lou Andreas-Salomé

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

satellite1.jpeg

Cabinet de lecture au Palais de la découverte

Correspondances de Freud et Lou Andreas-Salomé

Jeudi 14 octobre 2010 à 19h au Palais de la découverte

Quand en 1912, Lou Andreas-Salomé fait la connaissance de Freud, elle a déjà été l’égérie de Rainer Maria Rilke, le prince de la poésie, et de Friedrich Nietzsche, celui de la philosophie… Avec elle, en qui il voit immédiatement « la compreneuse par excellence », Freud peut faire de la psychanalyse non seulement une science, mais un art. Lou entretient une correspondance avec le médecin de Vienne et par son esprit critique participe activement à l’établissement des principaux concepts du maître. Elle s’oppose d’ailleurs à lui au sujet de la religion qui intéresse Freud à la fin de son œuvre. À l’heure où la psychanalyse freudienne se voit mise sur la sellette par le développement des neuro-sciences, cette correspondance nous fait ré-entendre les premiers frémissements d’une pratique alors révolutionnaire qui a marqué tout le vingtième siècle.

Thibault de Montalembert prête à Freud sa voix tout à la fois posée et fougueuse, Nathalie Richard incarne quant à elle la vivacité et l’intelligence d’un esprit ouvert à toutes les aventures littéraires et artistiques.

 

Publié dans Agenda, rendez-vous, dates à retenir, Lectures publiques, promenades et tourisme littéraires, théâtre | Commentaires fermés

Actualité du monde de l’information et des bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

Par Christelle Di Pietro

La Quadrature du Net et Ecrans-Libération publient l’intégralité du rapport gouvernemental de Nathalie Kosciusko-Morizet sur la neutralité des réseaux intitulé : « La neutralité de l’Internet. Un atout pour le développement de l’économie numérique ». Pour le premier, loin de rassurer les utilisateurs d’un Internet libre où chacun peut utiliser les services de son choix sans discrimination, ce rapport préconise clairement le filtrage et la priorisation des flux sur le Net. Le second souligne que, dans le bras de fer qui oppose opérateurs qui prônent gestion du trafic et contribution des sites au développement des infrastructures, et fournisseurs de services en ligne qui refusent de payer davantage pour les tuyaux et militent en faveur d’un Internet neutre, le Gouvernement semble pencher… du côté des opérateurs. Benjamin Bayart, président de FDN (French Data Network), s’inquiète lui du « ramassis de poncifs dont la moitié est fausse » qui égrènent ce rapport.

Lire la suite : L’intégralité du rapport de NKM sur la « neutralité » des réseaux, La Quadrature du Net, 15 août 2010 ; La neutralité aspartame du rapport de NKM, Ecrans-Libération, 9 août 2010 ; « Dans ce rapport, ce qui saute aux yeux, c’est l’incompétence », Benjamin Bayart sur Ecrans-Libération, 13 août 2010.

Publié dans Actualité - Événement, Numérique | Commentaires fermés

Un salon du livre de Paris 2011 solidaire de la spécificité du livre

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

v15114.png

Par Nicolas Gary

Le Syndicat national de l’édition a annoncé la couleur : pour 2011, le Salon du livre sera moins étendu dans le temps, plus professionnel, mais surtout, coûtera moins cher. (voir notre actualité)

Bertrant Morisset, commissaire général de cette prochaine édition voit dans cette nouvelle formule, le moyen de parvenir à répondre aux exigences de chacun. « Reed Expo est organisateur de salons : en tant que tels, si une demande est formulée par nos clients, nous l’écoutons et tentons d’y répondre. Le Salon était déclaré trop cher, alors que durant cinq années, nous n’avons pas augmenté ses tarifs. Si l’on regarde tout autre salon, il répercute sur ses prix l’inflation. Pas nous. Nous, nous diminuons de 17 % le prix moyen, par rapport aux prix de 2010. »

L’argent, l’énervé de la guerre

Et d’ajouter : « Nous baissons les prix, et le Salon ne perçoit toujours pas d’argent public pour assurer son fonctionnement. Nous aurons un mètre carré à 177 €, autour de 200.000 visiteurs confirmés par les audits que nous effectuons et qui sont contrôlés par la suite, avec pour seul financement de l’argent venant des sociétés. Il est agaçant au bout d’un moment de s’entendre répéter que d’autres salons sont moins chers, alors que leurs chiffres de fréquentations ne sont pas aussi vérifiés que les nôtres et que leur organisation repose sur de l’argent public. »

Ouverture, fermeture, surtout écoute

Cependant, les quatre jours, du 18 au 21, toujours porte de Versailles, auront bien des horaires plus larges. Pour exemple, la journée d’inauguration, le 17 mars débutera plus tôt dans la journée et s’ouvrira à « un public de grands lecteurs ». Une salve d’invitations partira pour drainer plus d’affluence durant cette journée, au détriment des entrées payantes. Alors que l’inauguration fait venir entre 15 et 20.000 personnes, ces chiffres pourraient alors doubler, avec cette initiative.

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/dossiers/1136-politique-prix-professionnels-public-vendre.htm

Publié dans Actualité - Événement, Foires et salons du livre | Commentaires fermés

Le numérique n’est pas l’avenir du roman papier, la grammaire est différente

Posté par Serge Bénard le 4 septembre 2010

v19282.jpg

Par Nicolas Gary

Exclusif : Rue La Condamine, 38. Ponctuel, classieux, le rendez-vous est d’importance. Avec Jacques Binsztok. Ancien d’Albin Michel, de Seuil ou encore de Panama, ce baroudeur amateur de chapeaux – et pour cause – retourne dans l’aventure de l’édition après avoir créé chez Hugo & Cie, une filiale JBZ & Cie.

Et sous peu arrivera une collection jeunesse, chez JBZ & Cie, avec une dizaine de titres. Mais qui soupçonnerait sous ses airs débonnaires que M. Binsztok s’avère un fin stratège numérique ? « Le roman en numérique, n’est pas l’avenir du roman papier car la grammaire n’est pas là même. »

La Grammaire du numérique

Grammaire ? Mais qu’a-t-elle donc à voir là-dedans ? « Pour tout support nouveau, la création s’est adaptée, modifiée. Elle a inventé sa propre grammaire. L’exemple parfait, c’est celui du cinéma. Les inventeurs, les frères Lumière sont des ingénieurs. Le cinéma démarre véritablement avec le poète, Georges Méliès, qui invente la fiction, les effets spéciaux, avec le Voyage dans la Lune [sorti en 1902, NdR]. Là, l’ingénierie est surpassée, et un créateur s’attaque au média. » Ou, autre exemple, avec la peinture dont la finalité cesse de reproduire le réel avec l’invention de la photo.

Je résume, Jacques : aujourd’hui, le livre homothétique, comme cela se dit si bien dans les milieux inhospitaliers, c’est inutile ? « Je ne pense pas que c’est l’avenir. » Alors, comment se positionne-t-on chez JBz & Cie ? « Pas sur des photocopies de livres transformés en fichiers numériques. Ce qui importe ou importera, c’est de proposer des créations originales, pas de déporter un texte platement. »

Lire la suite :

http://www.actualitte.com/dossiers/1137-binsztok-edition-oeuvre-ebook-enrichir.htm

 

Publié dans Actualité - Événement, Edition, éditeurs, Livre, histoire, bibliographie, Opinions, tribunes, idées, polémique, lettres ouvertes | Commentaires fermés

12
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar