Accueil Choix des libraires Choix du jour de libraire à Paris

Choix du jour de libraire à Paris

Commentaires fermés
0
6

Choix de Olivier Schittenhelm de la librairie L’Escale littéraire à Paris

120, boulevard du Montparnasse 75014 Paris

couverturedulivrelacouleurdessentiments.jpeg

La couleur des sentiments

Auteur : Kathryn Stockett

Traducteur : Pierre Girard

Genre : Romans et nouvelles – étranger

Éditeur : J. Chambon, Paris, France

Prix : 23.80 €

ISBN : 978-2-7427-9291-7

GENCOD : 9782742792917

Sortie le : 01/09/2010

En 1962 à Jackson, Mississipi. Alors que les lois raciales tendent à s’assouplir un peu dans le reste du pays, l’état du Mississipi ne semble pas évoluer, au contraire… Kathryn Stockett dépeint cette période à travers une galerie de personnages : des bonnes, toutes noires, qui entretiennent les maisons et s’occupent des enfants, et leurs patronnes, blanches et fortunées, souvent oisives, qui gèrent surtout des « problèmes de riches ». Parmi les bonnes, quelques unes espèrent faire évoluer les mentalités ou au moins « changer les choses ». Elles vont unir leur destin, en secret, pour y parvenir.

Parmi les patronnes blanches, souvent très jeunes, toutes ne sont pas forcément conservatrices et racistes.

A l’instar de Mark Behr dans « L’odeur des pommes », Katrhyn Stockett, par les voix de ces femmes, expose intelligemment les pires situations liées à la ségrégation raciale sans jamais tomber dans la dénonciation directe. La force de ce roman ne réside pas tant dans son intérêt littéraire (même s’il est d’une très bonne qualité d’écriture) que dans l’intérêt de l’histoire et des sujets évoqués. Avec ce récit inspiré par une partie autobiographique, Kathryn Stockett nous plonge dans une époque, une ambiance, au milieu de personnages poignants.

Réussir un roman polyphonique n’est pas à la portée de tout le monde. K. Stockett relève le défi avec brio. Vous aurez envie de lire ou relire « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur »… Vous serez forcément marqués par la lecture de « La couleur des sentiments ». C’est ce qui en fait sans aucun doute l’un des romans de la rentrée 2010 à ne manquer sous aucun prétexte.

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Choix des libraires
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Frédéric Lefebvre, le café du sarkommerce

  « Le mieux est l’ami du bien », par Frédéric Lefebvre (Cherc…