Internet et le livre électronique vont ils tuer les librairies?

Posté par Serge Bénard le 23 août 2010

Par CaDerange

Jack Lang, en son temps, avait réussi à protéger les librairies de la grande distribution en fixant les prix de référence des livres et en limitant à 5pct les rabais que pouvaient consentir sur ces prix de ventes la grande distribution sous le prétexte qu’il s’agissait d’un produit culturel et qu’il était essentiel de maintenir un réseau d’experts et de connaisseurs pour conseiller le client et le guider dans ces choix. Moyennant quoi, le réseau des librairies à la française à pu continuer à vivre et à prospérer.

Mais voici que s’approche, un ennemi redoutable, la vente électronique tout d’abord et désormais le livre électronique qui utilise les textes numérisés. La vente par Internet, c’est le site américain Amazon qui la domine et est devenu le premier libraire au monde.Quant aux tablettes, c’est le Kindle d’Amazon également qui détient 70 pct du marché mais le nombre d’acteurs s’agrandit de jour en jour avec l’arrivée de Apple et de son i Pad, de Sony et du Nook de Barnes et Noble, le premier libraire traditionnel américain avec 1300 librairies qui emploie 45 000 personnes aux États Unis.

Les titres numériques ne représentent que 5 pct du marché américain pour l’instant mais devraient monter à 20 pct en 2014. C’est dire qu’il y  a urgence pour les détenteurs de librairies à trouver une autre « Business model » si elles veulent survivre à court terme. C’est ce que vient de faire Barnes & Nobel, embarrassé par ailleurs par des attaques en justice du raider californien Ron Burckle, en décidant de confier à la Banque Lazard une étude stratégique sur l’avenir de la société et les options à choisir pour survivre à une telle menace.Encore Barnes & Noble avaient ils déjà pris l’option de développer eux mêmes leur propre livre électronique et de se lancer dans sa promotion mais sans doute avec un petit temps de retard puisqu’il  n’ont pris que 20 pct du marché. L’I Pad devrait en plus porter un coup sevère aux e-books.car pourquoi acheter un Kindle ou un Nook quand on a acheté déjà pour d’autres raisons un I Pad?

Grand chamboulement à venir donc dans les librairies et les ventes de livres. Nous devrions y voir plus clair d’ici 2 à 4 ans…

À suivre donc. Incidemment, au delà des librairies, il y a des éditeurs dont un des gros du marché mondial est le groupe Hachette. Qu’en dit-il ?

Source :

http://www.forumdesforums.com/modules/news/article.php?storyid=44510

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar