La Bayerische Staatsbibliothek à Munich (Bibliothèque d’État de Bavière)

Posté par Serge Bénard le 18 août 2010

 3889098standard.jpg

La Bayerische Staatsbibliothek à Munich n’est pas seulement la deuxième plus grande bibliothèque d’étude encyclopédique de l’espace germanophone, elle dispose également des plus importantes collections d’ouvrages de référence au monde. Mais la conservation de ces trésors uniques pose à la bibliothèque de gros problèmes.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : La Bayerische Staatsbibliothek (BSB) conserve environ 8 millions de livres, dispose de 85.000 manuscrits et est abonnée à plus de 44.000 périodiques imprimés ou électroniques. Elle est ainsi l’une des plus grandes bibliothèques d’étude encyclopédiques de l’espace germanophone et possède – après la British Library – la deuxième plus grande collection de périodiques en Europe.

Mais ce n’est pas seulement la quantité qui enthousiasme les bibliophiles du monde entier ; ce sont surtout les trésors anciens des collections de la Staatsbibliothek de la métropole bavaroise : de nombreux ouvrages précieux des débuts de l’imprimerie (1450-1500) et l’une des collections de manuscrits les plus importantes au monde. La bibliothèque compte 18.667 incunables et dispose ainsi de plus d’un tiers de tous les incunables répertoriés aujourd’hui – dont des exemplaires prestigieux de la Bible de Gutenberg. La bibliothèque possède environ 85.700 manuscrits comme le Codex aureus datant de 870, l’évangéliaire d’Otto III, le Chant des Nibelungen, le Parsifal de Wolfram, le Tristan de Gottfried, la Carmina Burana, etc

Histoire de la bibliothèque

La Bayerische Staatsbibliothek, qui porte ce nom depuis 1919, fut fondée en 1558 par le Duc Albrecht V de Wittelsbach à partir de la collection privée du chancelier autrichien Johann Albrecht Widmanstetter et de ses importants manuscrits orientaux. Une dizaine d’années plus tard, en 1571, le Duc Albrecht réussit à acquérir la bibliothèque de l’un des descendants de la fameuse famille de marchands d’Augsbourg, Johann Jakob Fugger, riche de plus de 10.000 volumes. Et la bibliothèque grandit, grandit,…

Une grande partie des fonds anciens de la Bayerische Staatsbibliothek est constituée par les collections cédées par plus de 150 monastères et autres institutions religieuses au cours de la sécularisation en 1802/1803. Les bibliothèques de monastères, âgées parfois de plus de mille ans, possédaient des ouvrages uniques couvrant une large palette de connaissances. En 1818, l’ampleur du fonds de l’actuelle bibliothèque d’état atteignit 500 000 œuvres imprimées, dont la moitié provenait des biens cédés lors de la sécularisation.

Lire la suite :

http://www.goethe.de/wis/bib/dos/bip/bay/fr40894.htm

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar