• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 16 août 2010

18 août – Sortie de Otage (Elie Wiesel)

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

eliewieselpublieraotagele18aot.jpeg

Elie Wiesel, prix Nobel de la Paix en 1986, publiera Otage chez Grasset le 18 août. Dans ce roman, il raconte l’histoire d’un juif américain, Shaltiel Feigenberg, enlevé à Brooklyn en 1975 par un groupe palestinien d’action révolutionnaire. Elie Wiesel est l’auteur d’une quarantaine de livres, dont une quinzaine de romans et récits, traduits dans plus de 20 langues. En France, il a reçu le prix Médicis en 1968 pour Le Mendiant de Jérusalem, le prix du Livre Inter en 1980 pour Le Testament d’un poète juif assassiné.

Grasset 20 €.

Publié dans À paraître | 1 Commentaire »

18 août – Sortie de Béatrice et Virgile (Yann Martel)

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

Le Canadien Yann Martel, lauréat du Booker Prize et auteur de L’Histoire de Pi, publié en 2001 et vendu à sept millions d’exemplaires, reviendra à la rentrée avec Béatrice et Virgile, le 18 août chez Flammarion. Cet opus, véritable réflexion sur le Mal, raconte l’histoire d’un romancier qui reçoit une pièce de théâtre intrigante. Hanté par les personnages de cette pièce, il perçoit ce récit comme une parabole de la Shoah. Ce deuxième roman de Yann Martel entraîne le lecteur vers l’indicible. Flammarion 19 €.

Publié dans À paraître | Commentaires fermés

La rentrée littéraire démarre cette semaine

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

701 livres, dont 497 romans français, vont s’installer sur les étalages des libraires dans les semaines à venir. La première démarre très fort avec la parution des premiers poids lourds de la rentrée mercredi 18 et jeudi 19 août. Aperçu.

Sept ouvrages tirés à plus de 50 000 exemplaires font leur entrée avec en tête Amélie Nothomb. Une forme de vie est le livre de la rentrée qui bénéficie de plus grand tirage (220 000 exemplaires).  Suivent de près Jean d’Ormesson avec C’est une chose étrange à la fin que le monde (100 000), Laurent Gaudé avec Ouragan (85000), Claudie Gallay, L’amour est une ile (70 000) et Marc Dugain avec L’insomnie des étoiles (60 000).  Eliette Abécassis avec Une affaire conjugale (50 000) et Olivier Adam avec Le cœur régulier sont tirés tous les deux à 50 000 exemplaires.

Outre ces poids lourds, c’est le grand retour de Virginie Despentes et Yann Martel, deux plumes qui nous ont laissé sans nouvelles pendant quelques temps. Après le succès de King Kong Théorie en 2006, Virginie Despentes revient avec Apocalypse Bébé. Elle y raconte la fugue d’une adolescente sous la forme d’un road movie. L’année 2010 marque aussi le retour de Yann Martel. Vainqueur du Prix Booker en 2002, il revient avec Béatrice et Virgile dans lequel il évoque l’holocauste. (Voir l’actualité)

Les auteurs étrangers ne sont pas en reste et nous entrainent au cœur de leur pays et de leur histoire nationale. Le réalisateur espagnol David Trueba avec Savoir perdre nous livre un roman captivant dans lequel il dresse un portrait au vitriole des clubs de foot madrilènes. L’italien Carlo Lucarelli dans La huitième vibration raconte le quotidien d’un corps expéditionnaire dans la colonie italienne d’Erythrée en 1896. Le prix Nobel de la paix 86, Elie Wiesel, raconte dans Otage le kidnapping à Brooklyn d’un juif américain par le Groupe Palestinien d’action révolutionnaire.

Enfin, cette semaine annonce le retour de quelques Prix littéraires. Jean-Marie Blas de Roblès (Prix Médicis 2008) publie La montagne de minuit dans lequel il s’en prend aux mythes contemporains sur fond d’occupation chinoise au Tibet. Alain Mabanckou (Prix Renaudot 2006) nous parle du Congo des années 70 dans Demain j’aurais 20 vingt ans. Et Vassilis Alexakis ( Grand Prix du roman de l’Académie Française 2007) explore les mystères du langage dans Le premier mot.

Mais la liste est encore longue… On compte entre autres :

Mathias Enard – Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

Colombe Schneck – Une femme célèbre

Noémie de Lapparent – Bons baisers de la montagne

Virginie Mouzat – La vie adulte

Jean-Pierre Gattégno – Mon âme au diable

Anthony Palou – Fruits&Légumes

Agnès Desarthe – Dans la nuit brune

Bernard Quiriny – Les assoiffés

Thomas B.Reverdy – L’envers du monde

Jean-Baptiste del Amo – Le sel

Alexandre Jollien – Le philosophe nu

Pierre Lepère – Le ministère des ombres

Source :

http://www.myboox.fr/actualite/la-rentree-litteraire-demarre-cette-semaine-3561.html

Publié dans Actualité - Événement, Edition, éditeurs, Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

4e anniversaire de la mort de Bernard Rapp

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

4308photoficherappbernard.jpg

Bernard Rapp journaliste, réalisateur de cinéma, écrivain, dialoguiste et acteur français, né Bernard André Rapp le 17 février 1945 à Paris (France) est mort le 17 août 2006. Il a réalisé de nombreux films. Ses livres :

Un inventaire à la Prévert consacré aux objets mythiques de l’Empire britannique, Quality, objets d’en face.

Itinéraire Angleterre, Pays de Galles, Écosse

Dictionnaire des films aux éditions Larousse, en collaboration avec Jean-Claude Lamy (plusieurs éditions et révisions, la plus récente en 2005)

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Les 10 livres les plus chers vendus en juillet 2010 par AbeBooks

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

La liste des dix ouvrages les plus chers vendus en juillet 2010 sur toutes les diverses plateformes d’AbeBooks nous dévoile ce mois-ci encore quelques trésors de la littérature.

En tête de liste, nous retrouvons une magnifique édition originale de la traduction anglaise des Trois Mousquetaires, le classique d’Alexandre Dumas. A la deuxième place, nous nous envolons directement vers le Pôle Sud pour suivre le récit tragique, conté par l’un des survivants, de l’expédition dirigée par le Capitaine Scott.

Dans cette sélection toujours aussi variée qu’à l’habitude, vous retrouverez également des textes religieux comme une Bible imprimée à Venise en 1545 ou encore le Mazhor Worms, un facsimile de prières juives du XIIIe siècle. Vous aurez aussi l’occasion de découvrir plusieurs éditions limitées telles que Pale Fire de Vladimir Nabokov, Anna Livia Plurabelle de James Joyce ou encore La Leçon d’amour dans un parc de René Boylesve.

Profitez de cette sélection pour vous évader quelques instants.

 threemusketeers.jpg

1. The Three Musketeers de Alexandre Dumas – 5 506 €
Edition originale de la traduction anglaise du classique d’Alexandre Dumas, publiée à Londres en 1846. Cet exemplaire est relié de cuir.

 theworstjourney.jpg

2. The Worst Journey in the World. Antartic 1910-1913 de Apsley Cherry-Garrard – 4 398 € L’expédition relatée dans cet ouvrage avait pour but scientifique de trouver des œufs de manchot empereur. Elle est restée dans l’histoire comme le voyage le plus tragique jamais entrepris au Pôle Sud, qui a coûté la vie au capitaine Scott et à une partie de son équipe. Un classique du genre, consacré par cette 100ème publication des éditions Penguin. L’exemplaire vendu comprend des cartes, des planches colorées et des panoramas.

3. La Bibbia, Tradotta in Lingua Toscana4 297 € Cette bible a été imprimée à Venise en 1545 par Lucantonio Giunti. Elle contient la traduction de Saint Marmochinus du texte en latin.

4. The George Eumorfopoulos Collection de R.L. Hobson – 3 574 € Georges Eumorfopoulos était un collectionneur d’art oriental en Grande-Bretagne. Sa collection privée a atteint une importance telle qu’il a fallu construire un musée de deux étages à l’arrière de sa maison à Chelsea. Il a fondé l’Oriental Ceramic Society et en a été le premier président de 1921 jusqu’à sa mort en 1939. Il est également à l’origine de la publication d’un catalogue de porcelaine et de poterie chinoise, coréenne et perse en 11 volumes, qui présente de manière illustrée les éléments de sa collection. Cette vente réalisée en juillet concerne six de ces volumes publiés à Londres entre 1925 et 1928.

5. Pale Fire de Vladimir Nabokov - 3 125 € Publiée en 1994 par Arion Press, cette édition en deux volumes est limitée à 226 copies ; cet exemplaire correspond au 44e tirage. Le roman a été publié pour la première fois en 1962 et un poème de 999 lignes est inclu dans le récit.

6. Anna Livia Plurabelle de James Joyce – 3 086 € L’écriture de Finnegan’s Wake a duré plus de 17 ans ; le roman a été publié par fragments au fur et à mesure de sa rédaction. Anna Livia Plurabelle, du nom de l’épouse du personnage principal, est le premier fragment composant l’œuvre finale de James Joyce. Cet exemplaire est une édition originale publiée par Crosby Gaige en 1928, limitée à 800 tirages. La page de titre est signée par l’auteur.

Lire la suite :

http://www.abebooks.fr/livres/livres-plus-chers.shtml

Publié dans Expertise, estimations, cotations, catalogues, Grandes surfaces spécialisées (culture/livre), clubs | Commentaires fermés

Les Pays-Bas doivent conserver leurs bibliothèques

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

 openbareamsterdamg.jpg

Les bibliothèques sont également touchées par les mesures d’austérité aux Pays-Bas. Elles recevront moins de subventions et menacent donc de fermer dans les petites communes. Le quotidien Trouw trouve cela alarmant : « La bibliothèque ne perd pas sa raison d’être, mais sa fonction change. La réponse à cela est l’innovation. La bibliothèque doit s’adapter à son nouveau rôle dans la société de l’information. C’est déjà le cas dans de nombreux endroits. On recherche de nouveaux postes qui peuvent être occupés avec plus d’efficacité et de nouveaux services sont développés. Pour cela, les bibliothèques ont besoin d’espace. Et cet espace disparaît si l’on économise de manière trop draconienne. C’est un risque notamment dans les petites communes. … Un pays qui veut être une économie du savoir ne peut pas vouloir cela. »

Source :

http://cultural-engineering.com/2010/08/15/les-pays-bas-doivent-conserver-leurs-bibliotheques/

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs | Commentaires fermés

Ebibli pour vous servir des ebooks gratuits

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

Grâce à ce moteur de recherche, vous pouvez trouver des ebooks gratuits.

Ce site indexe de nombreux sites d’ebooks gratuits : Manybooks, LivrePourTous, Gutenberg, ou encore planetebook.

Il vous suffit de taper dans la barre de recherche le titre de l’ouvrage que vous recherchez et vous verrez apparaître les liens vous y menant

Une fois sur les sites en question, différents modes de téléchargement sont disponibles, selon votre référence (P2P, sites « mirrors »…).

Vous pouvez également taper le nom de l’auteur, mais cette fois-ci vous aurez un grand nombre de liens où le nom de l’auteur apparait mais qui n’ont rien à voir et ne proposent pas de téléchargement d’ebooks gratuits.

Par contre tous les ouvrages ne sont pas disponibles en gratuit. Mais vous saurez quand même trouver le lien qui vous conduit à l’ebook payant.

Infos pratiques

Rendez-vous sur le site www.ebibli.fr

Source :

http://www.viabooks.fr/news/ebibli-pour-vous-servir-17180

Publié dans Numérique | Commentaires fermés

Projet Gutenberg : 1 milliard d’ebooks gratuits

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

 1.png

Le Projet Gutenberg a pour ambition de partager gratuitement les livres au format numérique tombés dans le domaine public. Mais il veut aller encore plus loin en proposant de passer de 33 000 ebooks gratuits à un milliard ou plus.

Google annonce qu’il y a actuellement 129 864 880 livres dans le monde, d’après son calcul de métadonnées. Mais il y aurait selon Michael Hart, le fondateur du projet Gutenberg, seulement 25 millions de livres dans le domaine public. Cependant, Michael Hart explique que si on en numérise ne serait-ce que 10 millions et qu’on les traduit en une centaine de langues, on atteint l’objectif d’un milliard d’ebooks gratuits.

Par contre, le Projet Gutenberg ne donne pas de date précise pour ce vaste programme numérique. Mais il ne faut pas sous-estimer sa réalisation, surtout si le Projet Gutenberg s’associe avec les bibliothèques françaises comme il vient de le faire avec celle de Boston.

Source :

http://www.viabooks.fr/news/projet-gutenberg-1-milliard-d-ebooks-gratuits-17194

Publié dans Numérique | Commentaires fermés

12 octobre – Le prix Booker

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

Le 12 octobre prochain sera annoncé le grand vainqueur du Prix Booker.

Le Prix Booker récompense uniquement des ouvrages écrits en anglais, par des auteurs du Commonwealth : l’Irlande, le Pakistan et l’Afrique du sud. Un peu comme notre Goncourt, il offre une portée internationale, tant en terme d’argent que de notoriété. Cette année, treize romanciers sont nominés pour l’obtention de cette récompense. Ils ont déjà tous vendu plus de 5000 exemplaires, durant la première semaine du mois d’août, selon les chiffres rendus par Nielsen BookScan.

Pour Andre Breedt, analyste chez Nielsen, le comité de sélection aurait, cette année, tenté « délibérément de sélectionner plusieurs titres commercialement valables dans sa liste, et cela se reflète dans les ventes ».

Ainsi, cinq titres présents dans la liste sont également dans le top 5 des ventes outre-Manche :

The Slap

The Thousand Autumns of Jacob De Zoet

Trespass

The Long Song

Parrot and Olivier in America

- 5314 exemplaires – 14.486 exemplaires – 15.472 exemplaire – 31499 exemplaires – 33.471 exemplaires

La liste globale des titres a vendu 10.597 exemplaires en tout, soit une augmentation de 47 %, si on la compare à la liste de 2009. Et une hausse de 246 %, par rapport à l’année 2008.

L’an passé, Hilary Mantel, qui était la lauréate, avait perçu 50.000 £ comme il se doit, et les cinq autres finalistes, un chèque de 2500 £ chacun.

Source :

http://www.viabooks.fr/news/le-prix-booker-17198

Publié dans Prix, récompenses, palmarès, célébrations, hommages, mé | Commentaires fermés

La bibliothèque de Norrköping : un modèle pour le numérique

Posté par Serge Bénard le 16 août 2010

L’Axiell Library Group, qui fournit des systèmes et services dans le domaine des technologies de l’information pour les bibliothèques européennes, vient de récompenser l’établissement suédois de Norrköping. Dans le cadre du Digital Cultural Institution, le lauréat 2010 est un suédois.

La bibliothèque de Norrköping a été récompensée pour ses efforts de valorisation des services web qu’elle propose, autant que de la mise en ligne de ses ressources. Elle est également la première des bibliothèques suédoises à avoir testé le logiciel Axiell Arena, un outil de virtualisation.

11.jpeg

Salongen représente tous les efforts mis en oeuvre par les professionnels de l’établissement suédois : une grande variété de sujets pour tous publics, avec des conseils sur les oeuvres à découvrir, tous types de secteurs confondus, mais également sur les artistes. Son accès à la culture regroupe des articles sur les genres et tendances dans le cinéma, la littérature et les arts. Elle a aussi une base iconographique réunissant un fond qui remonte au XIXe siècle, pour se prolonger jusqu’à nos jours.

Lire la suite :

http://www.viabooks.fr/news/la-bibliotheque-de-norrkoeping-un-modele-pour-le-numerique-17199

Publié dans Bibliothèques, médiathèques et leurs animateurs, Numérique | Commentaires fermés

123
 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar