Accueil Distribution, plateformes et VRP Politique du livre au Canada

Politique du livre au Canada

Commentaires fermés
0
56

Les éditeurs francophones n’ont pas de concurrence

In Culture et langue du 9 août

Le Groupe d’étude sur les politiques en matière de concurrence (créé par le fédéral en 2007) a recommandé que le Canada adopte une mentalité plus concurrentielle à l’échelle mondiale. Tout en affirmant l’importance de la culture canadienne et de la préservation de la souveraineté culturelle du pays, le groupe a tout de même soulevé certaines questions et recommandé que le ministre du Patrimoine canadien mène tous les cinq ans un examen des politiques de l’industrie culturelle.

Un examen est présentement en cours sur la Politique révisée sur les investissements étrangers dans l’édition et la distribution du livre, et les Canadiens qui souhaitent y participer ont jusqu’au 18 septembre pour fournir commentaires et réponses au Document de travail de Patrimoine canadien (juillet 2010), intitulé Investir dans l’avenir des livres canadiens : Examen de la Politique révisée sur les investissements étrangers dans l’édition et la distribution du livre. 

Lire la suite :

http://scriban.wordpress.com/2010/08/09/politique-du-livre-au-canada-les-editeurs-francophones-nont-pas-de-concurrence/

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Distribution, plateformes et VRP
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

L’année littéraire (20) – Maurice Nadeau a cent ans

SAMEDI 21 MAI 2011 On lui souhaite, de grand cœur, même si le souhait est un peu irrationn…