Accueil Bibliophilie, imprimés anciens, incunables Éternel problème que l’évaluation du prix d’un livre ancien…

Éternel problème que l’évaluation du prix d’un livre ancien…

Commentaires fermés
0
4

Causerie du lundi de Philippe Gandillet : De l’estimation du prix d’un livre et en particulier d’un ouvrage de poésie de G. Devaquys…

leleeedevaquys001.jpeg

 

J’aime assez faire rebondir la conversation sur ce thème quand les sujets de polémique mondaine sont épuisés et qu’un silence pesant s’installe dans les salons littéraires où je suis invité. Pierre, d’ailleurs, ne se prive pas de faire appel à mes lumières quand il hésite sur une estimation. J’avais encore le souvenir de la vente de son Plotin en 7 volumes, aux éditions des belles lettres dans un état proche du neuf pour une somme que j’avais voulu raisonnable…

Plotin (Plotinus). Enneades. 6 volumes en 7 tomes. Édité par Émile Bréhier. (Collection des Universités de France) Paris. Société d’édition des belles lettres, 1954. Texte en français et en grec. Bel état.

Acte 1 : Scène 1

Moi : Avez-vous remarqué que, depuis le triste incendie de leurs locaux, les « Éditions des belles lettres » commercialisent leurs ouvrages, brochés aujourd’hui collés, à des prix qui avoisinent les 60 €, le livre ? C’est un scandale !

A ma droite : Personnellement, je trouve les mêmes ouvrages dans les librairies modernes en format de poche pour 10 fois moins !

Moi : A ce prix, j’imagine que la typographie et le papier ne sont pas comparables, cher ami ?

A ma droite : Même pas, cher maître. Les cahiers sont collés dans les deux cas !

A ma gauche : Bémol ! Le livre de poche ne fournit pas, en astérisque, les références des ouvrages grecs qui ont servi à la traduction. Vérifiez, je vous prie !

Moi : C’est en effet contrariant pour moi qui préfère les versions originales. Il est évident que la différence de prix ne plaide pas en faveur des éditions modernes des belles lettres, quand même… Il vaut mieux, donc, se tourner vers son libraire d’ouvrages anciens ?

Lire la suite :

http://livresanciens-tarascon.blogspot.com/2010/08/causerie-du-lundi-de-philippe-gandillet_09.html

 

 

 

 

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Bibliophilie, imprimés anciens, incunables
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Italie – Une librairie futuriste à Rome

La librairie romaine La testa di ferro fait référence, par son nom, à la publication des l…