Accueil Agents, agences littéraires Mary Kling, agente littéraire

Mary Kling, agente littéraire

Commentaires fermés
0
2

Fondatrice de La Nouvelle Agence, en 1972, Mary Kling est décédée, jeudi 1er juillet, dans sa maison de Seichebrières (Loiret). Avec Michelle Lapautre, Eliane Benisti et Boris Hoffman, disparu en 2007, elle a été l’une des pionnières du métier d’agent littéraire en France.

Née Mary Gottlieb, le 11 juin 1936, à Londres, elle était issue d’une famille juive dont les racines plongeaient dans l’Empire austro-hongrois et les Pays-Bas. Devenue française par son mariage avec l’architecte Jean Kling, elle s’amusait quand ses interlocuteurs pensaient voir en Kling un nom américain. Après les livres, sa deuxième passion était les chevaux. Elle en avait élevé dans sa maison de campagne, proche de la forêt d’Orléans.

Trilingue (français, anglais, allemand), Mary Kling avait grandi à Londres, puis à New York. Avant de se lancer dans le métier d’agent, elle avait travaillé à L’Express, où elle s’occupait, du temps de Jean-Jacques Servan-Schreiber, de la publication des bonnes feuilles. Elle avait aussi travaillé pour le compte de l’éditeur américain George Braziller.

En 1972, elle fonde La Nouvelle Agence, spécialisée dans la littérature anglo-saxonne, en partenariat avec Rainer Heumann et Erich Linder, deux agents littéraires (le premier basé à Zurich, le second à Milan) et avec l’agence londonienne A. M. Heath. Son métier consistait à représenter des auteurs américains et à les proposer à des éditeurs français, pour qu’ils les publient. Elle s’est ainsi occupée des livres de John Le Carré, Mary Higgins Clark, P. D. James, mais aussi du commandant Cousteau, qui avait signé des ouvrages chez l’éditeur américain Abrams.

Parmi ses clients figuraient encore les ayants droit de George Orwell, Carlos Fuentes et Stefan Zweig pour la langue française. Son agence a négocié la cession des droits du Da Vinci Code, de Dan Brown, aux éditions JC Lattès. L’éditeur français a déboursé 30 000 euros pour pouvoir publier la version française du thriller. Mary Kling était aussi l’agente littéraire d’auteurs français comme Mathieu Belezi ou d’expression française comme Nancy Huston.

Alain Beuve-Méry

Source : LeMonde.fr

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Agents, agences littéraires
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Offres d’emploi du 31 Mars – Bibliothèques

Un(e) stagiaire archiviste – Paris (75) de dibarra Proposition de stage archiviste au sein…