• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 août 2010

Aujourd’hui 142e anniversaire de la naissance de Paul Claudel

Posté par Serge Bénard le 6 août 2010

Né le 6 août 1868 à Villeneuve-sur-Fère dans l’Aisne, Claudel est mort le 23 février 1955 à Paris. Ce dramaturge, poète, essayiste et diplomate français fut membre de l’Académie française. Il était le frère de la sculptrice Camille Claudel.

photographiedelcrivain.jpeg

Œuvres

Théâtre
Poésie
  • 1900, puis 1907 (2° éd.): Connaissance de l’Est
  • 1905 : Poèmes de la Sexagésime
  • 1907 : Processionnal pour saluer le siècle nouveau
  • 1911 : Cinq grandes Odes
  • 1911 : Chemin de Croix
  • 1915 : Corona benignitatis anni dei
  • 1919 : La Messe là-bas
  • 1922 : Poèmes de guerre (1914-1916)
  • 1925 : Feuilles de saints
  • 1942 : Cent phrases pour éventails
  • 1945 : Visages radieux
  • 1949 : Accompagnements
Essais
  • 1928 : Positions et propositions, tome I
  • 1929 : L’Oiseau noir dans le soleil levant
  • 1934 : Positions et propositions, tome II
  • 1935 : Conversations dans le Loir-et-Cher
  • 1936 : Figures et paraboles
  • 1940 : Contacts et circonstances
  • 1942 : Seigneur, apprenez-nous à prier
  • 1946 : L’Œil écoute
  • 1949 : Emmaüs
  • 1950 : Une voix sur Israël
  • 1951 : L’Évangile d’Isaïe
  • 1952 : Paul Claudel interroge l’Apocalypse
  • 1954 : Paul Claudel interroge le Cantique des Cantiques
  • 1955 : J’aime la Bible, Fayard
  • 1956 : Conversation sur Jean Racine
  • 1957 : Sous le signe du dragon
  • 1958 : Qui ne souffre pas… Réflexions sur le problème social
  • 1958 : Présence et prophétie
  • 1959 : La Rose et le rosaire
  • 1959 : Trois figures saintes pour le temps actuel
Mémoires, journal
  • 1954 : Mémoires improvisés. Quarante et un entretiens avec Jean Amrouche
  • 1968 : Journal. Tome I : 1904-1932
  • 1969 : Journal. Tome II : 1933-1955
Correspondance
  • 1949 : Correspondance de Paul Claudel et André Gide (1899-1926)
  • 1951 : Correspondance de Paul Claudel et André Suarès (1904-1938)
  • 1952 : Correspondance de Paul Claudel avec Gabriel Frizeau et Francis Jammes (1897-1938), accompagnée de lettres de Jacques Rivière
  • 1961 : Correspondance Paul Claudel et Darius Milhaud (1912-1953)
  • 1964 : Correspondance de Paul Claudel et Lugné-Poë (1910-1928). Claudel homme de théâtre
  • 1966 : Correspondances avec Copeau, Dullin, Jouvet. Claudel homme de théâtre
  • 1974 : Correspondance de Jean-Louis Barrault et Paul Claudel
  • 1984 : Correspondance de Paul Claudel et Jacques Rivière (1907-1924)
  • 1990 : Lettres de Paul Claudel à Élisabeth Sainte-Marie Perrin et à Audrey Parr
  • 1995 : Correspondance diplomatique. Tokyo (1921-1927)
  • 1995 : Correspondance de Paul Claudel et Gaston Gallimard (1911-1954)
  • 1996 : Paul Claudel, Jacques Madaule Connaissance et reconnaissance : Correspondance 1929-1954, DDB
  • 1998 : Le Poète et la Bible, volume 1, 1910-1946, Gallimard, coll. « Blanche »
  • 2002 : Le Poète et la Bible, volume 2, 1945-1955, Gallimard, coll. « Blanche »
  • 2005 : Correspondance de Paul Claudel avec les ecclésiastiques de son temps. Volume I, Le sacrement du monde et l’intention de gloire, éditée par Dominique Millet-Gérard, Paris : Champion, coll. « Bibliothèque des correspondances, mémoires et journaux » n° 19, 2005, 655 p. (ISBN 2-7453-1214-6).
  • 2005 : Une Amitié perdue et retrouvée : correspondance de Paul Claudel et Romain Rolland, édition établie, annotée et présentée par Gérald Antoine et Bernard Duchatelet, Paris : Gallimard, coll. « Les cahiers de la NRF », 2005, 479 p. (ISBN 2-07-077557-7).

 

 

Publié dans Anniversaires, fêtes, commémorations | Commentaires fermés

Dans Flaubert, tout est bon

Posté par Serge Bénard le 6 août 2010

Un dictionnaire de ses citations

fichiergustaveflaubert2.jpeg

Dictionnaire Flaubert

Jean-Benoît Guinot,

CNRS, 788 p.,

39 €.

Par Jacques Drillon

Où il est question de pièce montée, de carottes de tabac, de perroquet, de positivisme, de Byron, et surtout de style. A faire enrager le lecteur…

Ce gros dictionnaire n’est pas un recueil de dissertations. Il est plutôt une immense série d’entrées, souvent brèves, presque toujours inattendues, composées en grande partie de citations : Flaubert, bien sûr (oeuvres et correspondance), mais aussi Du Camp, les Goncourt, et autres contemporains. C’est en quelque sorte le Monde selon Flaubert. Tant il est vrai qu’à l’instar de Balzac ou de Proust il n’est guère de sujet sur lequel il n’ait eu son idée, ou plutôt sa phrase, « ficelée comme des andouilles et des carottes de tabac », et qui ne lui est venue qu’après avoir « masturbé le vieil art jusque dans le plus profond de ses jointures », non sans quelque regret « qu’aussitôt née, l’idée n’eût pas sa forme toute faite ».

Ouvrons le livre page 554 : on y trouve « Port », « Portrait », « Portrait de Lord Byron », « Poses plastiques » (un scénario de conte), « Positif », « Position », « Positivisme », « Postérité », « Potage », « Pou », « Pouchet » (celui qui défendait la génération spontanée) et « Pouchet », fils du précédent, qui a renseigné notre auteur sur les maladies du perroquet. On voit à ce bref listage que tout est dans ce livre, puisque tout est dans Flaubert.

Lire la suite :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100723/20586/dans-flaubert-tout-est-bon

Publié dans Actualité éditoriale, vient de paraître | Commentaires fermés

Louvre : département des Arts graphiques

Posté par Serge Bénard le 6 août 2010

visuaccueil.jpeg  

La collection des dessins, des pastels, des miniatures, des estampes, des livres, des manuscrits, des autographes, ainsi que des bois, des cuivres et des pierres lithographiques inscrits sur les inventaires du Louvre, forme l’un des sept départements de ce musée.

Le département des Arts graphiques regroupe trois fonds différents : le Cabinet des dessins, issu de l’ancienne collection des rois de France, la Chalcographie, réunissant les cuivres provenant notamment du Cabinet des planches gravées du roi, et la Collection Edmond de Rothschild.

L’inventaire informatisé du département des Arts graphiques décrit et reproduit les dessins, cartons, pastels et miniatures inscrits sur les inventaires manuscrits du Cabinet des dessins du Musée du Louvre et du Musée d’Orsay. Il comporte également un certain nombre des dessins de la collection Edmond de Rothschild, le fonds des dessins récupérés en Allemagne et attribués aux Musées nationaux par l’Office des Biens privés, le fonds des peintures sur papier et miniatures déposées par le département des Peintures, le fonds des autographes du Cabinet des dessins.

Aujourd’hui, cet inventaire informatisé est riche de plus de 140 000 fiches d’œuvres et de 4 500 fiches d’artistes.

Source :

http://arts-graphiques.louvre.fr/fo/visite?srv=home

Publié dans Arts graphiques, BD, illustrateurs | Commentaires fermés

Lettres à mon libraire

Posté par Serge Bénard le 6 août 2010

couverturedulivrelettresmonlibraire.jpeg

Genre : Romans et nouvelles

Éditeur : Rouergue, Rodez, France

Prix : 6 €

Sorti le : 23/09/2009

Les premières lignes

Préface de François Busnel

Le livre que vous tenez entre les mains est une ode au plus beau métier du monde.

Une reconnaissance de dette, également, signée, en bonne et due forme, par des écrivains conscients que les artisans de leur réussite sont aussi ceux qui permettent à une oeuvre de papier de survivre au sein de cette jungle moderne qu’est devenue la vie. Car il ne suffit pas d’être publié pour être lu. Soyons honnêtes : il n’y a pas de livre sans librairie, pas d’écrivain sans libraire.

La lecture est la moins évidente des nécessités et la littérature la plus inutile des activités. C’est ce que l’on entend tous les jours, et ce discours gagne du terrain. Eh bien, prenons-la au sérieux, cette sérénade que nous servent les déclinologues et autres Pythies de l’ère numérique. La littérature (et, donc, la lecture) ne sert à rien ? Tant mieux ! Il est heureux qu’en ce siècle débordé, qui a fait de la vitesse sa valeur suprême et de la superficialité son ange tutélaire, qui a érigé en interrogation métaphysique la question «à quoi ça sert ?» et imposé la rentabilité comme réponse à tout, il est heureux, disais-je, que quelque chose résiste à la terrible tentation de se déclarer «utile». Le beau est inutile, soutiennent en choeur poètes et philosophes. Oui, on peut vivre sans lecture. Oui, on peut vivre sans littérature… mais moins bien, beaucoup moins bien 

Lire la suite :

http://www.passiondulivre.com/livre-75360-lettres-a-mon-libraire.htm#198100

Publié dans Librairies, libraires, Lu pour vous | Commentaires fermés

Citation du 6 août

Posté par Serge Bénard le 6 août 2010

Ce n’est pas peu de chose que de méditer sur un livre; cela dépasse de bien loin la conversation la plus étudiée, où l’objet change aussitôt par la réflexion. Le livre ne change point, et ramène toujours. Il faut que la pensée creuse là

Émile-Auguste Chartier, dit Alain

Les idées et les âges (1927)

Publié dans Citation, note, pensée du jour | Commentaires fermés

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar