Qu’apportent les Digital Humanities ?

Posté par Serge Bénard le 23 juillet 2010

manifestefrflickr1279630275.jpeg

Trois mois après l’annonce par Google du lancement d’un programme d’étude autour des contenus proposés par Google Books, Google vient de rendre publique les projets lauréats et annonce son implication dans les Digital Humanities (Humanités numériques) : “Presque depuis que les ordinateurs ont été inventés, les gens ont imaginé de les utiliser pour exposer les interconnexions de la connaissance du monde”, explique Google. Aujourd’hui, avec 12 millions de livres numérisés dans plus de 400 langues (soit 5 milliards de pages), la “numérisation n’est que le point de départ”, estime Jon Orwant de Google Books. En effet, il faut maintenant voir ce qu’on peut extraire de cette masse de connaissance. C’est ce que commencent à faire les chercheurs en sciences humaines autour du mouvement des Digital Humanities, consistant à appliquer des techniques de recherche quantitative pour répondre aux questions qui nécessitent l’examen de milliers ou de millions de livres. Pouvons-nous caractériser la société victorienne en analysant le vocabulaire de sa production écrite et pas seulement depuis celle de quelques écrivains de premier plan ? Peut-on mieux faire ressortir les différences de traduction autour d’une même oeuvre ? Et Google d’annoncer le financement sur deux ans, pour un montant de presque un million de dollars, de plusieurs projets de recherche dans le domaine (suite à l’appel à projet lancé il y a 3 mois). Les lauréats vont recevoir également des outils, de la technologie et de l’expertise de Google, ainsi qu’un accès au corpus de livres qu’ils souhaitent.

 

Pour lire l’article complet, rejoignez :

http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2010/07/22/quapportent-les-digital-humanities/`

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar