Nos traducteurs, demain

Commentaires fermés
0
8

 

Le master de Traduction littéraire professionnalisant de l’Université d’Avignon existe depuis maintenant cinq ans. Il accueille 10 à 15 étudiants par année, dont une bonne moitié signe immédiatement un premier contrat de traduction, au sortir du cursus. La formation est essentiellement pratique. Les traducteurs professionnels œuvrant pour ce master apportent une diversité de perspectives et d’orientations, permettant aux étudiants de cerner diverses maniéres d’aborder un travail de traduction.

 

Contenu de l’enseignement :

- étude d’un large éventail de genres et de styles : roman, théâtre, poésie, nouvelles, essais, littérature enfantine et “non-fiction” (textes non-littéraires, médicaux, mécaniques, juridiques etc. )

- tenue d’un séminaire portant sur la comparaison de différentes traductions d’un même original (analyse de choix de traduction devant une difficulté particuliére, compréhension de certains mécanismes du passage d’une langue à une autre, appréhension des niveaux d’interprétation).

Les divers conférenciers sont traducteurs, éditeurs, informaticiens etc., ceci afin d’aborder tant la rédaction d’un CV qu’un contrat d’édition, ou encore les nouvelles technologies.

 

Un séminaire libre mensuel, “Partage de traductions et rencontres professionnelles” fonctionne depuis l’année 2008/2009 : chacun y présente volontairement une problématique liée à la traduction. Des écrivains et/ou traducteurs de passage peuvent à l’occasion y participer.

 

Organisation de l’enseignement :

- les enseignements sont regroupés d’octobre à février,

- le deuxiéme semestre est consacré au stage et au travail de mémoire individuel.

 

Malheureusement, les étudiants peinent parfois à trouver des stages chez un éditeur ou auprés d’un traducteur professionnel. Cette premiére entrée dans la profession est cependant fondamentale.

L’Université d’Avignon est ouverte à toute proposition de stage soumis à convention, et ce entre février et août de chaque année. Associations et professionnels du livre, pensez à la traduction de vos catalogues, de vos argumentaires, de vos programmes… les intérêts des étudiants sont aussi les vôtres !

Deux nouveaux enseignements sont planifiés à partir de 2012 : “Traduction et nouvelles technologies” et “Français pour traducteurs étrangers” (destiné à fournir à des traducteurs étrangers de littérature française un complément de formation dans la connaissance des nuances de la langue française, dans le domaine du lexique, de la synonymie, de la grammaire et de la syntaxe).

 

Université d’Avignon

Master de Traduction littéraire

Responsable de la formation : René Agostini

  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
Charger d'autres articles liés
  • Lecures plus

  • Zoom, le magazine de l’image

    Pour les collectionneurs Des numéros de Zoom, la revue des fans des années 70/80 Voir sur …
  • Filière L

    Nouveau

    Amateur, vous pouvez en savoir plus sur Flaubert, l’écrivain, l’œuvre et l&rsq…
Charger d'autres écrits par Serge Bénard
Charger d'autres écrits dans Arts et métiers du livre et de l'édition
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Hollande, Capitaine de Pédalo, à ‘la sensibilité de mollusque’ (Sarkozy)

Caresse de chien donne des puces à papa…     Par Nicolas Gary, le mercredi 16 novemb…