• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 10 mai 2010

Claude Grégory

Posté par Serge Bénard le 10 mai 2010

Le fondateur de l’Encyclopædia Universalis

 

Né Claude Zalta le 8 janvier 1921, il s’engage dans la Résistance et prend le nom de Grégory.Fondateur de l’Encyclopædia Universalis, passionné de philosophie chinoise et de bouddhisme, Claude Grégory s’est éteint, à l’âge de 89 ans, le 24 avril, à l’hôpital de Banon (Alpes-de-Haute-Provence).Les 9 000 articles du Corpus (16 volumes dans la première édition) étaient confiés à de grands auteurs comme Etiemble, Duby, Leroy-Ladurie, le professeur Montagné, Pierre-Gilles de Gennes…Claude Grégory est d’ailleurs l’auteur des deux articles consacrés à la  » pensée chinoise  » et au  » zen  » qui figurent toujours dans l’édition actuelle.

Publié dans Disparitions, nécrologies | Commentaires fermés

Après Pif, Période Rouge tourne la page

Posté par Serge Bénard le 10 mai 2010

perioder1260284409.jpeg

 

Le e-magazine érudit Période Rouge cesse sa parution, ayant épuisé toutes les ressources disponibles sur sa remarquable passion : l’hebdomadaire Pif. Qui mieux que celui qui l’a initié et qui a intimement été mêlé à cette histoire (Pif et Période Rouge), Richard Medioni, pour poser le mot fin ? Cette aventure éditoriale couronnée de succès fera peut-être, je leur souhaite, l’objet d’études ultérieures ou de reprise par un éditeur traditionnel désireux d’élargir la cible initiale aux visiteurs de librairies. La parole à Richard :
“Voici sept ans, en 2003, je me suis intéressé à ce qui s’était écrit à propos de Vaillant et de Pif Gadget. Sur les auteurs (de Gotlib à Hugo Pratt) et leurs séries (de Rahan au Concombre masqué), il y avait pas mal d’informations, mais concernant l’histoire même de ces journaux, la politique éditoriale, les valeurs humanistes défendues, le contexte social et politique, le fonctionnement de la rédaction, la diffusion, la fabrication…, rien ou peu de chose. Parfois même, je tombais sur des contre-vérités étonnantes mais jamais démenties.
Je me dis alors que ces deux journaux méritaient un autre traitement
En 2003 j’ai écrit, à partir de mes souvenirs, un premier livre: Pif Gadget, la véritable histoire. Et en 2006 nous avons publié un second livre, cette fois sur Vaillant. Notre but était de donner une idée exacte et vivante de l’histoire de ces journaux.
Les quelque 500 pages de ces deux ouvrages n’avaient toutefois pas épuisé le sujet. Au contraire. Après leur publication, de nouvelles informations nous arrivèrent de toutes parts, de nos amis dessinateurs, d’anciens membres du personnel des Éditions Vaillant et d’autres sources. En mai 2008, nous avons publié le premier numéro du mensuel numérique Période Rouge. Ce journal dense, aux informations inédites, gratuit et sans pub, a connu 25 numéros, a été diffusé dans 22 pays auprès de 8000 lecteurs.
Ces numéros et de très nombreux bonus (que l’on ne trouve pas sur la version électronique) ont été édités en albums: en tout, trois « Albums Période Rouge » reliés et cartonnés, comportant un total de 536 pages en couleurs, 180 articles et 1300 documents.
À noter que le troisième et dernier tome comprend 2 gros numéros hors série, non diffusés sur internet, dont l’un s’intitule: Pif Gadget : ce qui n’avait jamais été divulgué… Il traite de la période allant de 1970 à la disparition du titre en 1993, en passant par les circonstances jamais divulguées qui amenèrent à la fin de la «période rouge» de Pif Gadget.
Rares sont les journaux de BD dont l’histoire et le fonctionnement ont été racontés aussi complètement, en n’omettant aucune facette, sur la base de témoignages directs. Vaillant et Pif Gadget méritaient bien cela !”
Richard Medioni, ancien rédacteur à Vaillant et ancien rédacteur en chef de Pif Gadget.
On peut télécharger les 25 premiers numéros de Période Rouge ou avoir tous les renseignements sur les trois « Albums Période Rouge » comportant les 27 numéros et les bonus en allant sur le site: perioderouge.wordpress.com/
Sébastien NAECO

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies | Commentaires fermés

Les manuscrits de Casanova dans Gallica

Posté par Serge Bénard le 10 mai 2010

casanovagauche.jpg

Le manuscrit des mémoires de Casanova est récemment entré dans les collections de la BnF. Les deux premiers chapitres d’Histoire de ma vie viennent d’être numérisés et mis en ligne…
En 1789, Casanova entame la rédaction de ses mémoires, intitulées Histoire de ma vie. Après la mort de l’auteur en 1798, le manuscrit est légué à son neveu puis confié en 1821 à l’éditeur Brockhaus de Leipzig. De nombreuses éditions du texte voient ensuite le jour, mais il faut attendre les années 1960 pour qu’une édition intégrale soit publiée en français. La mise en ligne du manuscrit des chapitres I et II dans Gallica marque aujourd’hui une nouvelle étape…

Publié dans Autographes, lettres, manuscrits, calligraphies | Commentaires fermés

 

Tranche de vie |
Maudy les bons tuyaux |
The Celebration of Thanksgi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.tofik.com
| MANGA
| agbar